Le pouvoir militaire burkinabè annonce la réouverture des frontières aériennes (média)

Kader Ouedraogo burkina

Les militaires qui ont pris le pouvoir au Burkina Faso à l’issue d’un coup d’État, ont annoncé la réouverture des frontières aériennes du pays, annonce ce mardi l’AFP, relayant leur communiqué lu à la télévision nationale.

« Les frontières aériennes sont ouvertes à compter du 25 janvier », indique le texte qui ajoute que les frontières terrestres rouvrent uniquement pour les véhicules « humanitaires », ceux « transportant des denrées de première nécessité » ainsi que « les équipements destinés aux forces de défense et de sécurité ».

Les militaires qui, sous la direction le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, se sont révoltés le 23 janvier et se sont emparés du pouvoir au Burkina Faso en écartant le président Roch Marc Chrisitian Kaboré, ont précédemment annoncé la fermeture des frontières aériennes et terrestres du pays, la suspension de la constitution, la dissolution du gouvernement et du parlement. Un couvre-feu a été décrété sur l’ensemble du territoire burkinabè de 21h00 à 05h00. Dans le même temps, l’armée a fait savoir qu’elle présenterait bientôt un calendrier du retour du pays à l’ordre constitutionnel.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *