Le Nord Stream 2 ne devrait pas devenir moyen de pression sur Moscou (Vienne)

Nord Stream 2

Le gazoduc Nord Stream 2 est un projet européen, on ne peut pas l’utiliser comme moyen de pression sur la Russie en raison de la situation ukrainienne. C’est ce qu’a déclaré le nouveau chancelier autrichien Karl Nehammer dans une interview publiée mardi par le journal allemand Bild.

« Je ne crois pas qu’il soit nécessaire de relier la mise en service du Nord Stream 2 à la conduite des Russes en Ukraine. L’Union européenne ne fera que se porter atteinte à elle-même. Le gazoduc répond aux intérêts non seulement de la Russie, mais aussi à ceux de l’Allemagne, de l’Autriche et d’autres pays européens. Le Nord Stream 2 est un projet européen, qui ne devrait pas être utilisé comme un moyen de pression sur Moscou », a-t-il noté.

Le chancelier autrichien a ajouté qu’une éventuelle violation du droit international pourrait entraîner des conséquences. « C’est pourquoi il faut préserver les intérêts de l’Ukraine en tant que pays de transit », a-t-il souligné.

La construction du gazoduc a été achevée le 10 septembre 2021. L’Agence fédérale des réseaux a annoncé à la mi-novembre avoir suspendu la certification du gazoduc Nord Stream 2 jusqu’à ce que la société Nord Stream 2AG dont le siège est dans la ville suisse de Zoug ne transfère son capital social à sa filiale allemande.

La Russie a souligné à plusieurs reprises que Nord Stream 2 était un projet exclusivement commercial et qu’il était mis en œuvre conjointement avec des partenaires européens. Dmitri Peskov a exprimé sa perplexité face aux tentatives de certains pays de déterminer le sort du gazoduc par des circonstances politiquement motivées. Moscou a déclaré n’avoir jamais utilisé les ressources énergétiques en tant que instrument de pression.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *