Christian Lindner

Le ministre allemand des Finances confirme l’augmentation du budget militaire

International

Le ministre allemand des Finances, Christian Lindner, a confirmé les projets du gouvernement d’accroître le budget militaire du pays de deux milliards d’euros, principalement pour aider l’Ukraine.

« Les informations des médias sont conformes à la vérité: le budget supplémentaire prévoit d’augmenter les ressources à la consolidation des forces militaires de deux milliards d’euros. Ces fonds iront principalement en faveur de l’Ukraine. Le chancelier [allemand Olaf Scholz] l’exigeait depuis longtemps », a-t-il écrit sur Twitter.

Selon Reuters, Olaf Scholz a l’intention de grossir le budget militaire du pays de deux milliards d’euros et de les consacrer à de nouveaux équipements militaires, surtout pour aider Kiev. Environ 400 millions d’euros sont destinés à la Facilité européenne pour la paix qui achète des armes pour l’Ukraine, tandis qu’une autre partie ira à des livraisons par accord bilatéral à Kiev et d’autres pays.

Olaf Scholz a indiqué mercredi dernier à la radio rbb que l’Allemagne continuerait de livrer des armes à l’Ukraine, mais en coordination avec ses partenaires, des démarches unilatérales étant exclues. Il a évoqué l’établissement, en commun avec l’Ukraine, d’une liste « d’éventuelles livraisons que peut garantir l’industrie », ajoutant que ce serait « des armes correctes et raisonnables ». Le chancelier a précisé qu’il s’agissait d’armements ne nécessitant pas la présence de militaires allemands.

La ministre des Affaires étrangères du pays, Annalena Baerbock, avait précédemment affirmé que Kiev avait besoin d’armes lourdes.

Le 26 février, le gouvernement allemand a approuvé des livraisons d’armements à l’Ukraine. Berlin a décidé d’envoyer aux autorités de Kiev 1.000 armes antichars et 500 systèmes portatifs de missiles Stinger. Plus tôt dans la journée, l’Allemagne avait autorisé les Pays-Bas et l’Estonie à livrer des armes obsolètes de fabrication allemande à l’Ukraine. Le 2 mars, les armes promises à Kiev par Berlin ont été livrées. Le 14 mars, les autorités allemandes ont déclaré que, pour éviter tout risque, elles avaient décidé de ne plus fournir d’informations sur les livraisons d’armements à l’Ukraine.

Le 23 mars, l’agence dpa a affirmé, relayant ses sources, que l’Allemagne avait l’intention de fournir à l’Ukraine 2.000 lance-roquettes des réserves de la Bundeswehr.

237online.com

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *