International

Le Japon a l’intention de rester dans les projets pétroliers russes

Le gouvernement japonais a l’intention de maintenir la participation des entreprises nationales aux projets pétroliers et gaziers Sakhaline 1 et Sakhaline 2, car il les considère comme extrêmement importants du point de vue de la sécurité économique du pays.

Il est noté que les prix des ressources énergétiques pourraient rester élevés pendant longtemps. À cet égard, le autorités japonaises soulignent notamment la nécessité pour le Japon d’avoir accès à un approvisionnement stable en gaz naturel liquéfié issu du projet Sakhaline 2 qui fournit environ 3% de la production d’électricité du pays. La réception de cette ressource sur la base de contrats à long terme permet de réduire l’effet négatif de la hausse mondiale des prix de l’énergie, souligne-t-on.

Lire aussi
L'équipe de France affrontera les Espagnols en finale de la Ligue des nations de l'UEFA

Sakhaline 1 et 2 sont parmi les plus grands projets pétroliers et gaziers en Russie avec des investissements directs étrangers. La majeure partie du GNL produit dans le cadre de ces projets est expédiée au Japon. ExxonMobil et Shell ont annoncé leur retrait des deux projet en raison du conflit en Ukraine.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page