International

Le gouvernement allemand a approuvé l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Otan

Le gouvernement fédéral allemand a donné son consentement formel à l’adhésion de la Suède et de la Finlande au sein de l’Otan. Comme l’a rapporté mercredi l’agence allemande DPA, cette étape permet à l’ambassadeur allemand auprès de l’alliance Rüdiger König de parapher le protocole correspondant.

Le chancelier allemand Olaf Scholz avait déjà exprimé son soutien total à l’élargissement du bloc et avait affirmé sa conviction que cela se produirait assez rapidement. Mais cette étape franchie par le gouvernement allemand doit encore être validée par le Bundestag (le parlement) et le président Frank-Walter Steinmeier.

Les ambassadeurs de Finlande et de Suède auprès de l’Otan, respectivement Klaus Korhonen et Axel Wernhoff, ont officiellement soumis mercredi au secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg les demandes d’adhésion de leurs pays à l’Otan. Des sources proches de l’Alliance avait indiqué plus tôt que le dépôt officiel serait suivi d’une réunion immédiate des ambassadeurs de l’Alliance, qui décideront probablement du lancement des négociations d’adhésion. Mais maintenant, une décision aussi immédiate n’est pas attendue, elle pourrait être prise au début de la semaine prochaine.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré lundi qu’Ankara n’accepterait pas l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan après que les deux pays ont refusé de répondre à la demande de la République d’extrader des personnes soupçonnées d’être impliquées dans des organisations terroristes. Selon le dirigeant turc, l’Alliance deviendra une « concentration de terroristes » si la Turquie accepte l’adhésion de la Finlande et de la Suède. Une autre raison du refus d’Ankara de soutenir l’adhésion de ces pays est liée aux restrictions sur les livraisons de produits de l’industrie militaire.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page