Sam Bankman-Fried

Le fondateur de la cryptobourse FTX a accepté d’être extradé vers les États-Unis (média)

International

Sam Bankman-Fried, fondateur et ancien PDG de la cryptobourse FTX en faillite, a accepté d’être extradé vers les États-Unis. C’est ce qu’a rapporté mercredi la BBC.

L’homme d’affaires a été interpellé la semaine dernière aux Bahamas à la demande de Washington. Des sources proches de Sam Bankman-Fried ont précisé que ce dernier avait accepté d’être extradé vers les États-Unis, où il pourrait se voir accuser de fraude financière. L’affaire a déjà été qualifiée d’ »une des plus importantes de l’histoire des États-Unis ».

La date de l’extradition n’est pas pour l’instant connue. L’extradition de l’homme d’affaires devrait être décidée lors d’une audience du tribunal ce mercredi aux Bahamas.

Le 4 novembre, la cryptobourse FTX a fait savoir sur son compte Twitter que Sam Bankman-Fried avait démissionné et que la société était dans le rouge. La Securities and Exchange Commission a intenté une enquête à l’égard de Bankman-Fried. L’objectif est d’établir si l’homme d’affaires est impliqué dans les activités qui ont débouché sur la crise de la société. L’entrepreneur rejette toutes les accusations.

Selon certains médias, la cryptobourse FTX aurait été impliquée dans un schéma de blanchiment d’argent lié au régime ukrainien en place.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *