eNaira

Le eNaira, monnaie numérique de la Banque centrale du Nigeria en tête du classement mondial

Afrique

La monnaie numérique du Nigeria, eNaira, est en tête du classement mondial en termes de téléchargements de l’application et de transactions, a rapporté vendredi le site d’information nigérian Nairametrics, se référant au classement mondial des monnaies numériques émises par les banques centrales, publié par le cabinet de conseil et d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC).

Selon Miriam Olusanya, directrice générale de la principale banque en ligne en Afrique, Guaranty trust bank, au cours des six derniers mois, le portefeuille d’eNaira a été téléchargé 756 fois. En outre, le nombre de transactions mensuelles sur cette plateforme numérique atteint 35.000.

Les Bahamas ont remporté la deuxième position en termes de transactions des monnaies numériques et stablecoins, suivi par la Chine.

En octobre dernier, le Nigeria est devenu le premier pays d’Afrique à émettre sa monnaie numérique par la Banque centrale. Chacun au Nigeria et au-delà peut posséder l’eNaira en ouvrant un portefeuille numérique. Cette monnaie numérique n’est pas liée à un compte bancaire et peut être utilisée sans avoir accès au système bancaire. En outre, il est possible d’effectuer des paiements via des plateformes mobiles, ainsi que d’investir.

L’eNaira n’est pas un type de cryptomonnaie et toutes les transactions sont contrôlées par l’autorité des marchés financiers. Son taux de change est lié à la monnaie nationale du Nigeria, et il ne peut pas donc être utilisé comme un instrument spéculatif.

D’autres pays africains envisagent également de lancer leur propre monnaie numérique, compte tenu de popularité croissante des cryptomonnaies. Les experts estiment que le Kenya, le Ghana, le Maroc, la Tunisie et Madagascar figurent parmi ces pays.

237online.com

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *