Le conflit en Ukraine menace la sécurité alimentaire mondiale (Blinken)

Antony J. Blinken

Le conflit actuel en Ukraine compromet la sécurité alimentaire mondiale et les États-Unis et l’Inde coopèrent pour augmenter les livraisons de produits alimentaires sur le marché mondial, a déclaré lundi le secrétaire d’État américain Antony Blinken à l’issue des négociations bilatérales au format « 2+2 » entre les ministres américains et indiens des Affaires étrangères et de la Défense.

Le chef de la diplomatie américaine a qualifié l’opération militaire spéciale russe d' »attaque sur l’ordre basé sur les règles » auquel, selon lui, les États-Unis et l’Inde sont attachés.

« Les actions de la Russie ont une influence majeure non seulement sur l’Europe et l’Ukraine mais aussi sur le monde entier. Elles provoquent notamment l’instabilité alimentaire et la hausse des prix », estime Antony Blinken. Il a notamment indiqué que les hostilités empêchaient les livraisons de céréales depuis l’Ukraine.

« Nos pays collaborent afin de tenter d’envoyer plus de produits alimentaires sur le marché mondial et au Programme alimentaire mondial (PAM). Les États-Unis se concentrent aussi pour allouer plus de financement au PAM et à l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et produire plus d’engrais pour que nous puissions aider les autres à maintenir les récoltes dans l’avenir », a ajouté le secrétaire d’État américain.

Le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé la tenue d’une opération militaire spéciale en Ukraine en réponse à l’appel à l’aide des dirigeants des républiques du Donbass. Il a souligné que les projets de Moscou ne comprenaient pas l’occupation des territoires ukrainiens, l’objectif étant la démilitarisation et la dénazification du pays. En réponse, les États-Unis, l’UE, le Royaume-Uni, ainsi que plusieurs autres États ont déclaré qu’ils imposaient des sanctions contre des personnes physiques et morales russes.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *