Le Cameroun dirige le monde : Philemon Yang élu Président de l’Assemblée Générale de l’ONU

Philomong

C’est un jour historique pour le Cameroun et l’Afrique. L’ancien Premier ministre camerounais Philémon Yang vient d’être brillamment élu à la présidence de la 79ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Une consécration pour ce diplomate chevronné et un immense motif de fierté pour son pays. Retour sur un destin d’exception.

De Bamenda à New York, l’irrésistible ascension d’un diplomate hors pair

S’il est un parcours qui force le respect, c’est bien celui de Philémon Yang. Originaire de Bamenda, dans le Nord-Ouest anglophone, cet juriste de formation a gravi un à un les échelons qui mènent au toit du monde. Ministre des Affaires Étrangères, puis Premier ministre pendant 10 ans sous Paul Biya, cet homme affable et discret s’est forgé une stature internationale. « C’est un travailleur infatigable, un négociateur redoutable et un patriote ardent », confie un de ses proches à 237online.com. Des qualités qui lui valent l’estime de ses pairs et lui ouvrent en grand les portes du prestigieux palais de verre de Manhattan.

Un vote sans appel, un plébiscite pour le Cameroun

En ce jour de juin 2024, dans l’enceinte majestueuse de l’ONU, le vote est sans appel. C’est une standing ovation qui accueille l’élection triomphale de Philémon Yang à la présidence de l’AG. Un plébiscite qui en dit long sur l’aura de ce diplomate accompli et le capital de sympathie dont bénéficie le Cameroun sur la scène internationale. « C’est une immense responsabilité et un honneur insigne pour mon pays. Je mesure la confiance qui m’est faite et je m’engage à être le président de tous », déclare, ému aux larmes, celui qui va présider aux destinées du monde pour un an. De quoi susciter une immense vague de fierté et d’espoir dans son pays natal.

Le Cameroun, porte-voix de l’Afrique aux Nations Unies

Plus qu’une victoire personnelle, l’élection de Philémon Yang est un succès éclatant pour la diplomatie camerounaise. Elle vient couronner des décennies d’engagement multilatéral et de rayonnement international. « Le Cameroun a toujours été un acteur respecté et écouté sur la scène onusienne. Cette élection vient récompenser notre attachement viscéral à un multilatéralisme efficace et solidaire« , analyse un diplomate de haut rang joint par 237online.com. Une consécration aussi pour l’Afrique toute entière, qui compte sur le leadership de Yaoundé pour porter haut et fort la voix du continent dans le concert des Nations. La preuve que lorsque l’Afrique s’unit et présente son meilleur visage, elle peut conquérir les plus hautes responsabilités.

Un mandat placé sous le signe des défis du 21ème siècle

Dérèglement climatique, développement durable, protection des minorités… C’est un agenda chargé qui attend le nouveau président camerounais de l’AG de l’ONU. « Nous vivons un moment charnière de l’histoire de l’humanité. Nous devons relever ensemble les immenses défis qui nous font face. Mon mandat sera placé sous le signe du dialogue, de la solidarité et de l’action« , promet Philémon Yang. Un message d’unité et d’espoir, marque de fabrique de ce diplomate humaniste. Nul doute que sous sa houlette éclairée, l’Assemblée générale saura être à la hauteur des enjeux titanesques du monde de demain. Avec un Camerounais aux commandes, c’est un peu la sagesse de l’Afrique qui va inspirer la marche du monde…

Correspondance particulière de Henri Ngoa Tabi à New York pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *