L’Arabie saoudite est prête à augmenter sa production de pétrole si la Russie la réduit

Arabie saoudite et Poutine

L’Arabie saoudite a clairement montré aux pays occidentaux qu’elle était prête à augmenter sa production de pétrole si la Russie, en raison des sanctions, commençait à produire moins de pétrole, a rapporté jeudi le Financial Times, citant des sources.

Selon des sources, l’Arabie saoudite estime que, malgré la situation tendue sur le marché pétrolier, il n’y a pas encore de véritable pénurie. Cependant, en cas de réduction de la production de pétrole en Russie à cause des sanctions de l’UE, la probabilité de pénuries de carburant augmentera.

L’Arabie saoudite a refusé plusieurs fois les appels de la Maison-Blanche et du G7 à augmenter la production de pétrole. Une série de visites d’une délégation américaine à Riyad a contribué à renforcer les relations entre les deux pays, selon une source du Financial Times. À la suite des négociations, la partie saoudienne a accepté de prendre des mesures pour réduire les prix du pétrole et augmenter l’extraction en cas de pénurie.

« L’Arabie saoudite tient compte des risques et qu’il n’est pas dans son intérêt de perdre le contrôle des prix du pétrole », a commenté l’une des sources du Financial Times.

Selon le journal, la question d’une augmentation rapide de la production de pétrole en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis a également été évoquée. Une source diplomatique a déclaré au Financial Times que la décision pourrait être annoncée jeudi lors d’une réunion de l’Opep+, mais qu’elle n’a pas encore été finalisée. Si des accords sont conclus, l’augmentation de la production de pétrole prévue pour septembre sera avancée à juillet et août.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *