International

La Turquie est fermement opposée à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan

La Turquie a adopté une position résolue sur l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan en raison des liens de ces pays avec des organisations reconnues comme étant terroristes par Ankara. C’est ce qu’a annoncé jeudi le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une rencontre avec des représentants de la jeunesse turque à Ankara.

« Nous disposons actuellement de pouvoirs, car les statuts de l’Otan exigent l’approbation de toute l’Alliance. Et si un pays dit « non », ils ne peuvent intégrer personne à l’Otan. Notre position actuelle sur ces deux pays est très résolue. Cela concerne tout d’abord la Suède qui est un centre de terrorisme, un foyer de terrorisme », a-t-il fait savoir.

Pour rappel, Klaus Korhonen et Axel Wernhoff, ambassadeurs de la Finlande et de la Suède auprès de l’Otan, ont officiellement remis mercredi les demandes d’adhésion de leurs pays à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Alliance atlantique.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé le 16 mai, lors d’un sommet de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) au Kremlin, que Moscou réagirait à l’élargissement de l’infrastructure militaire de l’Otan sur le territoire de la Finlande et de la Suède. Il a néanmoins indiqué que l’adhésion de ces pays à l’Alliance atlantique ne constituait pas de menace directe pour la Russie, car Moscou n’avait pas de problèmes avec ces États.

237online

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page