La situation dans le nord-est de la Syrie est compliquée (Russie)

Syrie

La situation dans le nord-est de la Syrie, et en particulier dans la province d’al-Hasakah, s’est compliquée, a déclaré le contre-amiral Oleg Jouravlev, chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie, lors d’un point-presse lundi.

« La situation dans le nord-est de la Syrie continue de se compliquer. Des combats ont lieu dans les quartiers de la ville d’al-Hasakah contrôlés par les Kurdes, avec des combattants de formations tribales arabes qui s’étaient auparavant échappés, ainsi que le groupe terroriste EI*. Les troupes américaines prennent part aux opérations », a-t-il déclaré.

Il a déclaré que plus de 2.500 réfugiés, principalement des femmes et des enfants, craignant pour leur sécurité, avaient traversé dans des quartiers contrôlés par les forces gouvernementales syriennes.

M.Jouravlev a déclaré qu’une émeute armée aurait eu lieu dans la ville de Jisr al-Shaddadi à la prison d’al-Qaum.

Comme l’ont rapporté les médias arabes, le 20 janvier, une bande de 200 combattants de l’EI* s’est emparée de la prison d’al-Sina’a, où étaient détenues 3,5 mille personnes, dont des mercenaires impliqués dans les combats dans les rangs des terroristes. Dimanche, des formations kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS), qui contrôlent la majeure partie de la ville d’al-Hasakah, ont pris d’assaut le centre de détention, tuant 175 terroristes. Lundi, les forces ont indiqué que les FDS étaient en train de débarrasser la ville d’al Hasakah des terroristes.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *