International

La situation au Kazakhstan a confirmé la valeur militaro-politique de l’OTSC

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a déclaré, lors de sa rencontre avec le secrétaire général de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) Stanislav Zas, que la situation avec les émeutes récentes dans le pays a confirmé la valeur de l’OTSC en tant que structure militaro-politique, apprend-on mercredi du service de presse du président kazakh.

« La situation actuelle a une fois de plus confirmé la valeur de l’organisation en tant que structure militaro-politique. Je crois qu’on parle maintenant de l’Organisation du traité de sécurité collective au sein de la communauté internationale. L’efficacité de l’organisation s’est manifestée assez clairement dans cette situation. À mon avis, il est extrêmement important que le secrétariat établisse une interaction avec les autorités des deux autres organisations internationales », a indiqué M. Tokaïev.

Lire aussi
Un rassemblement a eu lieu devant le consulat général du Kazakhstan à New York

Il a noté que la mise en place d’un institut spécial de représentant du secrétaire général de l’OTSC pour des opérations de maintien de paix était également très appropriée. « Le chef d’État s’est dit satisfait par les résultats du sommet extraordinaire de l’Organisation du traité de sécurité collective et a exprimé sa gratitude aux alliés de l’OTSC pour avoir soutenu et fourni une assistance rapide au Kazakhstan face à une attaque terroriste », indique le message.

Pour rappel, des manifestations ont commencé le 2 janvier dans plusieurs villes du Kazakhstan. Deux jours plus tard, des émeutes se sont propagées sur Almaty et d’autres villes du pays pour se transformer ensuite en émeutes s’accompagnant de pillages et d’attaques de bâtiments publics. Des affrontements avec la police ont fait des morts et des milliers de blessés dans les deux camps. Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a demandé de l’aide à l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC). Des unités des forces de maintien de la paix ont déjà entamé des opérations au Kazakhstan. Les autorités ont annoncé, le 7 janvier, le rétablissement de l’ordre constitutionnel dans toutes les régions du pays. Le président kazakh a décrété le 10 janvier journée de deuil national dans le pays.

Lire aussi
Poutine est certain que la situation au Kazakhstan se stabilisera bientôt

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page