La Russie s’inquiète de la position de l’Otan sur les armes nucléaires (diplomatie russe)

Alexandre Grouchko

La Russie est gravement préoccupée par la volonté des pays de l’Otan de changer le concept d’utilisation de l’arme nucléaire, a déclaré mercredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Grouchko lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion du Conseil Otan-Russie.

« Dans leur développement militaire, les États-Unis et leurs alliés tentent de s’assurer une supériorité sur terre, dans les airs et en mer. Désormais, l’espace et le cyberespace, tous les théâtres des opérations militaires. Conceptuellement, opérationnellement et techniquement, la menace de l’utilisation de l’arme nucléaire grandit. Nous voyons que dans les scénarios de divers exercices, une composante nucléaire est introduite. Cela suscite également notre plus grave préoccupation », a déclaré le diplomate russe.

Le diplomate a également noté la dégradation complète du système de maîtrise des armements. « Tout a commencé avec le fait que les États-Unis se sont retirés du Traité relatif à la limitation des systèmes contre les missiles balistiques (ABM). Ensuite, ils n’ont pas permis aux pays de l’Otan de ratifier l’accord sur l’adaptation du Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (FCE), qui devrait constituer la base de la sécurité européenne. Puis, sous la pression de l’administration américaine, le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) a été annulé, et l’année dernière, littéralement, le Traité Ciel ouvert a été gravement sapé », a noté le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

La réunion du Conseil Otan-Russie à Bruxelles a été la deuxième étape des consultations entre la Russie et les États occidentaux sur les propositions russes sur la sécurité en Europe. La première phase (les consultations Russie-États-Unis) a eu lieu à Genève le 10 janvier, et la troisième phase de l’OSCE se tiendra à Vienne le 13 janvier.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *