La Russie ne croit pas que la voie de la reprise du dialogue avec l’Occident soit coupée

Poutine et Lavrov

La Russie ne jugera désormais les intentions de l’Europe que sur des questions pratiques, mais elle ne pense pas que la voie de la reprise du dialogue avec l’Occident ait été coupée. C’est ce qu’a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, dans une interview accordée à la chaîne de télévision française TF1.

« Nous ne voulons pas dire que la voie de la reprise du dialogue est coupée. Mais nous jugerons les intentions européennes uniquement sur des questions pratiques. Nous avons appris une sérieuse leçon. En ce sens, la situation a changé par rapport à la fin de la guerre froide », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.

Selon lui, la Russie est devenue plus consciente de ce qui s’est passé après la fin de la guerre froide et la disparition de l’Union soviétique et de ce qu’était alors l' »euphorie » dans les relations avec l’Occident. « À l’époque, tout le monde parlait de valeurs universelles, du destin commun de l’Europe de l’Atlantique à l’Oural et à l’océan Pacifique. C’était des mots magnifiques. Dès qu’il s’est agi de prendre des mesures concrètes pour mettre ces slogans en pratique, l’Europe a manifesté son rejet », a conclu le ministre russe.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *