International

La République démocratique du Congo a commencé la vaccination contre le virus Ebola (OMS)

La République démocratique du Congo a commencé à vacciner la population contre le virus Ebola après que la province de Nord-Kivu a confirmé le 8 octobre la mort d’un enfant de deux ans due au virus. C’est ce qu’a rapporté mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« La vaccination a commencé aujourd’hui dans la province de Nord-Kivu », est-il indiqué. Les résidents les plus à risque, ainsi que les spécialistes luttant contre la maladie à virus Ebola seront vaccinés. Environ 1.000 doses du vaccin RVSV-ZEBOV ont été livrées de la capitale congolaise à la ville de Goma et environ 200 doses à la ville de Beni voisine du district de Butsili, où le virus avait été détecté.

L’OMS a alloué 200.000 dollars pour les autorités locales.

Un garçon de deux ans est mort de la maladie à virus Ebola le 6 octobre. Il « habitait dans une communauté où trois membres d’une même famille sont morts en septembre après avoir développé des symptômes similaires à ceux d’Ebola ». Butsili se trouve près de Beni, qui a été l’un des épicentres du virus Ebola de 2018 à 2020, et à environ 50 km de la ville de Butembo, qui a été confrontée à une épidémie d’Ebola au premier semestre de cette année.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page