La Pologne constate une diminution du flux migratoire vers la Biélorussie

Migrants EU

Les autorités polonaises observent une diminution du flux de personnes migrantes vers la Biélorussie, a signalé le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki lors d’une conférence de presse à Budapest, à l’issue de la réunion avec ses homologues du groupe de Visegrad qui unit la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque.

« Notre offensive diplomatique coordonnée produit déjà des effets positifs », a-t-il dit en évoquant des négociations avec l’Irak, la Turquie et l’Ouzbékistan.

« Nous contrôlons le flux de réfugiés en bloquant les migrations illégales. Сette solidarité est un trait intrinsèque du groupe de Visegrad », a déclaré le Premier-ministre.

« Beaucoup de choses font comprendre que cette crise ne se terminera pas rapidement. Nous l’aimerions, mais nous devons être réalistes », a ajouté Mateusz Morawiecki.

Pour rappel, la crise migratoire à la frontière de la Biélorussie avec la Lettonie, la Lituanie et la Pologne, où des migrants sans-papiers étaient entrés depuis le début de l’année, s’était aggravée le 8 novembre. Plusieurs milliers de personnes se sont approchées du côté biélorusse de la frontière polonaise et ne quittent pas la zone frontalière, certains d’entre eux ont tenté d’entrer en Pologne en cassant la barrière de fil barbelé. Les pays de l’UE accusent Minsk d’une escalade délibérée de la crise et appellent à imposer des sanctions. Le président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko a déclaré que dans cette situation les pays occidentaux eux-mêmes étaient à blâmer, à cause de leurs actions qui poussent des populations à fuir leurs pays en guerre.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *