PolitiqueAfrique

La Minusma préoccupée par la dégradation de la situation sécuritaire dans la région des trois frontières

BAMAKO, Mali, le 01Avril 2022 -/African Media Agency (AMA)/-La situation sécuritaire dans la zone dite des trois frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, notamment dans les localités de Tessit, Talataye, Ansongo et la région de Ménaka, s’est considérablement dégradée au cours des dernières semaines. Les attaques des groupes armés terroristes ont eu un impact dévastateur sur la population civile, déjà en détresse, entraînant des dizaines de morts et des déplacements importants de populations vers les villes de Gao et d’Ansongo.

La MINUSMA exprime sa vive préoccupation face à ces développements, et condamne fermement les meurtres et autres actes criminels commis à l’encontre de la population civile. Tout doit être fait pour que les auteurs de ces actes soient traduits en justice.

En réponse à cette situation, la Force de la MINUSMA a déployé une unité dans la zone depuis plus d’une semaine et est en cours de déploiement d’une autre aujourd’hui.

Des équipes de la Mission ont également été mobilisées pour mieux évaluer l’impact de la violence sur les communautés se trouvant dans les zones affectées. Dans ce contexte, une enquête de vérification des faits liés aux violations et abus des droits de l’homme a été initiée.

La MINUSMA reste en étroit contact avec les autorités pour déterminer la nature de l’appui supplémentaire qu’elle pourrait apporter aux populations.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Minusma.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page