La Maison-Blanche appelle à réduire la tension de la rhétorique sur la guerre nucléaire

Jen Psaki

La Maison-Blanche part du principe qu’il n’y aura pas de vainqueur dans une guerre nucléaire et appelle à ne pas attiser les tensions dans la rhétorique à ce sujet, a déclaré ce mardi aux journalistes la porte-parole, Jen Psaki.

Elle a rappelé que « certains employés [américains] chargés de la sécurité nationale avaient clairement déclaré qu’il ne pouvait y avoir de vainqueur dans une guerre nucléaire« . « Notre objectif est toujours d’appeler à faire baisser la tension dans la rhétorique à ce sujet« , a-t-elle souligné.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a pour sa part indiqué à CNN que les États-Unis ne voyaient pas de raison pour que le conflit en Ukraine se transforme en conflit nucléaire. Il a noté qu’il était d’accord sur ce point avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe a précédemment déclaré que l’inadmissibilité d’une guerre nucléaire était la position de principe de la Russie, ajoutant que le danger d’un tel conflit ne devait pas être sous-estimé. Il a rappelé qu’en janvier, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU avaient fait une déclaration en ce sens.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *