La justice turque a maintenu en détention le défenseur des droits Osman Kavala (média)

Osman Kavala

La justice turque a décidé lundi de maintenir en détention le défenseur des droits de l’homme Osman Kavala, a fait savoir la chaîne de télévision NTV.

En octobre, les ambassadeurs des États-Unis, de l’Allemagne, du Danemark, de la Finlande, de la France, des Pays-Bas, de la Suède, du Canada, de la Norvège et de la Nouvelle-Zélande avaient appelé à libérer Osman Kavala, par la suite le président turc Recep Tayyip Erdogan avait ordonné de déclarer les diplomates persona non grata. Les missions diplomatiques avaient plus tard annoncé leur intention de respecter les lois et les décisions des autorités turques. En conséquence, le conflit a été réglé.

Pour rappel, M. Kavala, accusé par les autorités turques d’être impliqué dans une tentative de coup d’État a été arrêté le 18 octobre 2017 à l’aéroport d’Istanbul. Le 1er novembre de la même année, le tribunal a ordonné sa détention pour « tentative de renversement de l’ordre constitutionnel et de destitution du gouvernement ». Les autorités turques ont également estimé que M. Kavala était impliqué dans les manifestations de 2013.

En février 2020, le tribunal d’Istanbul avait décidé d’acquitter et de libérer l’activiste, mais plus tard dans la journée, le procureur a de nouveau autorisé sa détention.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *