Société

La carence en vitamine A, une cause de mortalité chez les enfants

Avec le soutien financier de Global Affairs canada, les stratégies viennent d’être mises en place par le ministère de la Santé publique et l’Unicef pour résoudre cette problématique.

Au Cameroun, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans reste élevé, avec 103 décès pour 1000 naissances selon l’enquête Mics 2014. Les données de cette enquête relèvent les régions du Nord, de l’Extrême-Nord, de L’Adamaoua et de l’Est restent les régions les plus touchées. La principale cause de ces décès reste la carence en vitamine A. une situation qui est également à l’origine de cécité de certaines maladies comme la cécité et la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans. Selon l’Unicef, seule la supplémentation en vitamine A permet aux enfants de 6 à 59 mois de se protéger contre les maladies causées par la carence en vitamine A.

C’est dans cette logique que le ministère de la Santé publique et l’Unicef ont mis en place une stratégie pour lutter contre cette problématique, ceci à travers la supplémentation en vitamine A (Sva). Cette supplémentation cible les enfants de 6 à 59 mois et les femmes qui viennent d’accoucher. L’objectif de cette Sva est d’améliorer l’état nutritionnel de ces enfants.

Les prochaines journées nationales de vaccination contre la poliomyélite prévues du 13 au 15 mai 2022, permettront aux responsables de l’Unicef et du Programme Elargi de vaccination de réintroduire la supplémentation en vitamine A et le déparasitage dans les activités de routine et cibler les enfants de 6 à 11 mois au point de contact de vaccination dans les formations sanitaires. Le ministère de la Santé publique et l’Unicef ont mis en place d’autres stratégies pour lutter contre la carence en vitamine A chez les enfants de moins de cinq ans. Il s’agit notamment de la protection, la promotion et le soutien de la pratique de l’allaitement maternel exclusif jusqu’à six mois, l’administration systématique des suppléments de vitamine A aux enfants atteints de la malnutrition sévère, de la rougeole et de diarrhée persistante. Ces activités de supplémentation en vitamine A prévues dans le cadre des journées locales de vaccination contre la polio se déroulent grâce au financement du gouvernement canadien à travers Global Affairs Canada. Depuis plus de deux décennies, Global Affairs Canada appuie l’Unicef dans 17 pays en Afrique en terme de dotation des capsules de vitamine A et un soutien financier pour couvrir les besoins opérationnels, ceci dans le but de réduire la mortalité infanto juvénile au Cameroun.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page