CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Politique

Koung-Khi : les militants de l’offre Orange séquestrés

Encore une dérive électorale attribuée au RDPC.

Selon un communiqué de l’ONG Mandela Center, dans la soirée du 04 février 2020, Moïse Sahdo, responsable de l’’Association des Droits de l’Homme SOS Jeunesse Libre, ainsi que deux de ses collaborateurs, Eric Tasse et André Boubou ont été arrêté et sont arbitrairement gardés à vue dans les locaux de la brigade de la gendarmerie de Bandjoun. Sahdo Moïse également Coordonnateur des Jeunes du parti politique l’offre Orange pour le Koung-Khi, et qui par ailleurs est coordonnateur des Jeunes pour la campagne, tentait en compagnie de ses camarades, de dissuader des individus qui voulaient enlever la banderole de l’Offre Orange au lieu-dit Tobe-Bandjoun.

Le même communiqué fait état de ce que dans la même soirée du 04 février, des individus engagés par les candidats des listes RDPC pour les municipales et les législatives à Bandjoun, ont procédé à la destruction systématique, en toute impunité, des affiches de campagne de l’offre Orange dans la plupart des axes de Bandjoun. C’est ainsi que certains de ces affiches arrachées ont été remplacées par celle du RDPC. Pire encore, les éléments appartenant au RDPC ont posé des affiches de leur candidats sur le siège de campagne de l’offre Orange. L’organe chargée de l’organisation de la gestion et de la supervision de l’ensemble du processus électoral et référendaire au Cameroun, en l’occurrence Elecam, a été saisi de ces actes inadmissibles et répréhensibles par la loi qui continuent à mettre, à rude épreuve la transparence électorale au profit du régime de Yaoundé.

Lire aussi
Cameroun - Carnet noir : Simon Meyanga le communicateur du RDPC est mort

Par conséquent, Mandela Center International, au vu des élément irréfutables en sa possession, réitère avec fermeté, que le double scrutin législatif et municipal du 09 février 2020 au Cameroun ne sera ni libre, ni juste ni transparent. Pour mémoire l’offre Orange est une création du Dr. Hilaire Kamga spécialiste des questions électorales et bien connu du landernau politique camerounais. On note avec stupéfaction d’après le communiqué de l’organisme non Gouvernemental que les contestations se font déjà entendre avant même les élections qui auront lieu dans quelques jours.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer