Afrique

Joueur africain 2018 : Et de deux pour Mohamed Salah

L’attaquant égyptien de Liverpool a gagné son deuxième titre d’affilé de meilleur joueur du continent lors de la cérémonie des Caf Awards à Dakar mardi.

Il n’y avait pas de suspense pour cette récompense cette année. Les trois attaquants nominés pour les derniers votes avaient de grosses différences dans leurs réalisations cette année civile 2018. Marquée par la grande compétition mondiale en Russie, l’année 2018 comme toutes les années coupe du monde avait déjà trouvé le plus grand outil de comparaison des joueurs. L’Egypte et le Sénégal faisant partie des pays africains ayant participé à Russie 2018, Pierre Emrerick Aubameyang, le dernier des trois nominés avait déjà trouvé sa place, la 3ème. Car son pays le Gabon n’était pas de la grande fête mondiale du ballon rond. Il ne restait plus que Mohamed Salah l’Egyptien et Sadio Mané, le Sénégalais, dont les équipes nationales ont pris part au mondial. Les piètres prestations des équipes africaines à cette compétition mondiale devaient imposer d’autres statistiques pour séparer les deux attaquants de Liverpool. Pour le club anglais -dans lequel évoluent les deux attaquants-arrive en finale de la Ligue des champions d’Europe, il a fallu la faire reposer sur le pied gauche magique de l’Egyptien. Il marque et n’arrête pas de marquer des buts, empile des titres individuels et bat des records en premier league anglaise.

Joueur de l’année élu par ses pairs, footballeur de l’année FWA, joueur de la saison de Premier League et joueur africain de l’année de la BBC, il ne restait plus que la distinction de la CAF pour clôturer une année bien remplie. Il remporte là son deuxième titre consécutif, et entre dans le cercle très fermé des joueurs ayant déjà gagné plus d’une fois la distinction honorifique sur le continent. Mohamed Salah rejoint El Hadji Diouf (2001 et 2002), Didier Drogba (2006 et 2009), Yaya Touré (2011 ; 2012 ; 2013 et 2014) et le Camerounais Samuel Eto’o (2003; 2004; 2005 et 2010).

Palmarès du Ballon d’or africain

1970 : Salif Kéita (Mali)
1971 : Ibrahim Sunday (Ghana)
1972 : Cherif Souleymane (Guinée)
1973 : Tshimen Bwanga (Zaïre, actuelle RDC)
1974 : Paul Moulika (Congo)
1975 : Ahmed Faras (Maroc)
1976 : Roger Milla (Cameroun)
1977 : Tarak Dhiab (Tunisie)
1978 : Karim Addul Razak (Ghana)
1979 : Thomas Nkono (Cameroun)
1980 : Jean Manga Onguene (Cameroun)
1981 : Lakhdar Belloumi (Algérie)
1982 : Thomas Nkono (Cameroun)
1983 : Mahmoud Al-Khatib (Egypte)
1984 : Théophile Abéga (Cameroun)
1985 : Mohamed Timouni (Maroc)
1986 : Badou Zaki (Maroc)
1987 : Rabah Madjer (Algérie)
1988 : Kalusha Bwalya (Zambie)
1989 : George Weah (Libéria)
1990 : Roger Milla (Cameroun)
1991 : Abedi Pelé (Ghana)
1992 : Abedi Pelé (Ghana)
1993 : Abedi Pelé (Ghana)
1994 : George Weah (Libéria)
1995 : George Weah (Libéria)
1996 : Nwankwo Kanu (Nigeria)
1997 : Victor Ikpeba (Nigeria)
1998 : Mustapha Hadji (Maroc)
1999 : Nwankwo Ka

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer