Jeux olympiques 2016: qualification historique des volleyeuses camerounaises

Le tournoi préolympique zone Afrique auquel prenaient part, également des sélections d’Algérie, de Tunisie, d’Égypte, du Kenya, d’Ouganda et du Botswana a pris fin mardi soir au palais polyvalent des Sports de Yaoundé.
La sélection nationale de volleyball féminin s’est qualifiée mardi dernier pour la phase finale des jeux Olympiques de Rio de Janeiro au Brésil, en 2016. Les Camerounaises ont remporté le tournoi préolympique, zone Afrique, qui s’est achevé mardi 16 février 2016 au palais polyvalent des Sports de Yaoundé, en battant la sélection nationale d’Égypte au tie-break, 3 sets à 2 (25-14, 25-27, 21-25, 25-23, 15-7), au terme d’une finale qui a tenu toutes ses promesses.
Les volleyeuses qui seront à leur première participation aux J.O, du 5 au 21 août prochain au Brésil ont réalisé un parcours des plus impressionnants. Tour à tour, elles ont battu la Tunisie par 3 sets à 2 lors de leur première sortie. Après sa défaite face au Kenya (1 set à 3) à la deuxième journée, le Cameroun a pu se rattraper par la suite en venant à bout de l’Algérie 3 sets à 0, avant de terminer en beauté face à l’Egypte, devant un parterre d’invités de marque, dont le ministre des Sports et de l’Éducation physique, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt et son collègue en charge de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo. A Rio en 2016, pour la première fois de son histoire, le volley camerounais va vivre ses premiers Jeux Olympiques par la grâce de ses filles indomptables.
En accueillant le tournoi qualificatif, les Camerounaises savaient qu’elles avaient une belle opportunité d’aller au bout, grâce à leur public. « C’est une chance unique, avait lancé la centrale Stéphanie Fotso, avant le début de la compétition. On se dit que ce tournoi, c’est notre propre histoire qu’on écrit, qu’on doit marquer celle du volley-ball camerounais. Chaque fille présente à Yaoundé est donc pleinement consciente qu’elle doit donner le meilleur d’elle-même». Mardi chacune a donné le meilleur et est allée certainement au bout d’elle-même. Car il a fallu sûrement du courage et beaucoup de volonté pour venir à bout d’une Égypte qui n’est pas passée loin de briser leur rêve olympique. Il a fallu plus que le talent pour ne pas lâcher après avoir vu les Pharaonnes leur passer devant dans les deuxième (25-27) et troisième sets (21-25) alors qu’elles avaient brillamment gagné le premier (25-14). Les indomptables ont eu le mérite d’arracher l’égalisation dans le 4e set (25-23).
Un retour qui a douché l’Égypte, impuissante dans le tie-break (15-7), et offert au volley camerounais un billet historique pour les Jeux Olympiques. Au classement général, les Lionnes du volleyball occupent la première place continentale, suivies par l’Égypte, le Kenya, l’Algérie, le Botswana, la Tunisie et l’Ouganda. Un peu plus tôt, l’Algérie, présente aux JO 2012, avait perdu (0-3) le match de la troisième place face au Kenya, ainsi que sa dernière chance de voir Rio. Pour les Kényanes et Égyptiennes, l’espoir demeure avec un dernier tournoi international de repêchage en mai prochain.

Jean Robert Fouda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *