Groupe Wagner : Moscou a démontré le caractère infondé des accusations la visant

Wagner russe

Moscou et Paris ont évoqué au format 2+2 la situation au Mali. Moscou a souligné le caractère infondé des accusations la visant sur l’activité du groupe Wagner. C’est ce que le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré vendredi à la presse.

« Nous avons évoqué la situation au Sahel, et notamment les déplacements des forces armées françaises qui ont suscité la préoccupation des autorités maliennes. Les Français voulaient quitter la partie Nord du pays où des groupes terroristes sont aujourd’hui particulièrement actifs », a-t-il déclaré.

« La Russie est régulièrement accusée d’encourager les contacts des autorités maliennes avec des entreprises militaires russes. Nous avons su démontrer que ces accusations étaient infondées. Nous avons souligné que nous aidions le Mali dans l’aspect militaire et technique au niveau de la coopération interétatique, que nous aidions aussi le pays à organiser le travail de ses forces de sécurité et de son armée », a ajouté le ministre.

Il a souligné que « le phénomène des entreprises militaires privées n’est pas né en Russie mais en Occident et que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France en comptent un très grand nombre. L’échelle des activités de ces entreprises occidentales est tout simplement incomparable à celle des entreprises russes ».

Le ministre russe a précisé que la Russie avait proposé à la France de lutter ensemble contre des groupes terroristes au Sahel. « Ils y sont particulièrement actifs depuis que l’Occident a bombardé la Lybie et l’a privée de son État. Actuellement, nous essayons de restaurer ses structures étatiques, ce qui demande des efforts permanents », a souligné le ministre.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *