Société

Georges Alain Boyomo, DP de Mutations très attristé par l’incarcération de Mimi Mefo

Georges Alain Boyomo, directeur de la publication de Mutations.

« Je m’interroge sur l’empressement »

Je suis attristé par l’incarcération de cette dame, dont j’ai particulièrement admiré les prestations sur Équinoxe télé pendant la campagne électorale de la Présidentielle. Elle a repris, probablement par inadvertance, une accusation d’une extrême gravité, sans en apporter la preuve. Plus tard, elle a essayé de rattraper ce qu’elle a relayé trop vite. Sauf à nous convaincre qu’elle est multirécidiviste, je m’interroge sur l’empressement à la mettre sous mandat de détention provisoire. Pourquoi elle ne comparaît pas libre? Même le temps politique choisi pour procéder à une telle arrestation questionne. Est-ce le bon moment, au lendemain de la prestation de serment du chef de l’Etat? Et les consonances de son nom? Alors même que le chef de l’Etat prône la décrispation et appelle les Camerounais à le soutenir pour régler la crise anglophone. Je pense que nos gouvernants peuvent nous épargner de ce boulet afin que la communauté nationale se concentre sur les défis pressants du septennat.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer