Fête de Notre Dame du Mont Carmel à Nkolbisson

Le 16 Juillet, de chaque année, l??Eglise universelle célèbre Notre Dame du Mont Carmel. L??évènement revêt une plus grande ampleur aujourd??hui avec la participation des confreries et sdu Tiers Ordre séculier ??branche des laïcs- de cette même congrégation dont les modèles sont la Vierge marie, le Christ, et le prophète Elie.

Dans l??Archidiocèse de Yaoundé, la Communauté des Grands Carmes de Nkolbisson n??a pas manqué de célébrer avec faste cet évènement. La petite Chapelle du Scolasticat (Centre d??études pour théologiens) fut insuffisante pour contenir les nombreux amis de Notre Dame venu en communion au rendez vous.
La célébration s??est déroulée en deux grandes phases autour de la célébration eucharistique. Ponctuée des chants d??allégresse et de louanges, elle fut présidée par le Supérieur des lieux, le Révérend Père Jules PALUKU qu??accompagnaient des confrères dans le sacerdoce et quelques futures religieux de l??ordre. Durant son homélie inspirée des textes du jour il insistera sur le rôle du scapulaire dans la vie pratique du membre. Rappelant la place du Christ et de Marie dans leur vie ils se doivent être modèle. Quelques uns, après un temps bien précis de formations feront leur engagement dans l??ordre par la réception et le port du scapulaire (privilège et reconnaissance de l??appartenance à l??ordre).Les réjouissances se poursuivront dans les familles après un vin d??honneur offert pour la circonstance.
Repères :
La fête de Notre-Dame du Mont-Carmel a pour but de rappeler une grâce insigne accordée par Marie à l??Ordre du Carmel et par lui à toute l????glise. Dans la nuit du 16 juillet, Simon Stock demandait, avec une ferveur toute spéciale, la protection de la Sainte Vierge sur son Institut. Au lever de l??aurore, Marie lui apparut, accompagnée d??une multitude d??anges, environnée de lumière et vêtue de l??habit du Carmel. Son visage était souriant ; dans Ses mains Elle tenait le scapulaire de l??Ordre. Devant le Saint Elle S??en revêtit Elle-même, en disant : « Ceci est un privilège pour toi et pour tous les Carmes. Quiconque mourra en portant cet habit ne souffrira pas le feu éternel. » Le Saint fit des miracles pour confirmer la réalité de cette vision. Ce fut l??origine de la Confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel, pour les chrétiens qui, ne pouvant embrasser la Règle, veulent attirer sur eux les bénédictions promises au scapulaire. Le privilège le plus considérable accordé à la confrérie du Mont-Carmel après celui que Marie fit connaître à saint Simon Stock, est celui qui fut révélé au Pape Jean XXII : la délivrance du purgatoire, le samedi après leur mort, des confrères du Mont-Carmel qui auront été fidèles à l??esprit et aux règles de la Confrérie. Outre ces deux privilèges, il y a de nombreuses indulgences attachées au scapulaire.
Eddy Patrick DONKENG, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *