Enseignement supérieur : 569 enseignants changent de grade

C??est à la faveur de la 31e session des comités consultatifs interafricains du CAMES qui a pris fin samedi dernier à Yaoundé. La 31e session des comités consultatifs interafricains (CCI) du Conseil africain et malgache de l??enseignement supérieur (CAMES) a pris fin samedi dernier à l??Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé. A l??issue de cinq jours de travaux, 569

dossiers d??enseignants et de chercheurs sur les 695 reçus ont été inscrits au tableau des changements de grade. Soit un taux de promotion de 81,87%. Un pourcentage en nette amélioration par rapport à la session précédente, selon le Pr. Mamadou Moustapha Sall, secrétaire général du CAMES. Jacques Fame Ndongo, ministre de l??Enseignement supérieur qui présidait la cérémonie de clôture, a invité les promus à plus d??ardeur et d??acharnement au travail et de faire leur l??impératif de développement des pays membres du CAMES. En marge des travaux des comités techniques scientifiques (CTS), le conseil consultatif général a tenu plusieurs réunions. C??est ainsi que les critères d??harmonisation du CTS Sciences et techniques des activités physiques et sportives ont été adoptés. Accord a également été donné pour l??harmonisation des curricula des spécialités médicales proposées par l??Organisation Ouest africaine de la santé. Par ailleurs, le Pr. Georges Moyen, de l??université Marien Ngouabi a été élu président du Comité consultatif général pour la période 2009-2012. Après la tenue de ces CCI, deux grandes activités restent inscrites au programme 2009 du CAMES. Il s??agit du 14e concours d??agrégation de sciences juridiques, politique et économiques et de gestion qui aura lieu au Bénin en novembre prochain. Mais aussi du 4e atelier francophone d??assurance qualité en décembre à Madagascar.
Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM, Cameroon Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *