En France, six militaires ont été arrêtés, soupçonnés de proxénétisme (média)

Des militaires français

Six membres de la Légion étrangère française ont été arrêtés en France, soupçonnés de proxénétisme. C’est ce qu’a annoncé samedi la chaine de télévision France 3.

Pour l’heure, la nationalité des militaires n’a pas été précisée, mais on sait juste qu’ils viennent tous d’Europe de l’Est. Ils ont été arrêtés le 19 octobre dans la commune de Nîmes, département du Gard en région Occitanie, dans le sud du pays. Vendredi, les suspects ont été mis en examen pour « proxénétisme aggravé », « trafic d’êtres humains », « blanchiment d’argent » et « participation à une organisation criminelle ».

L’enquête a débuté en novembre 2020, quand une prostituée ukrainienne a été arrêtée dans la ville de Saint-Nazaire, dans l’ouest de la France. Lors de son interrogatoire, elle a avoué travailler pour un groupe dont le quartier général se trouve dans la commune de Nîmes. Après cette révélation, les enquêteurs ont conclu que les militaires louaient des appartements et diffusaient des publicités.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *