EconomiePolitique

Eau et électricité: Le bilan des 72 heures de mission du Minee dans le Littoral

Du 05 au 07 Septembre dernier, le ministre de l’eau et de l’énergie, a fait le tour des chantiers prioritaires engagés par ses services.

Lors de son adresse à la nation du 31 décembre 2018, le Président de la République, a engagé le gouvernement à améliorer encore plus l’accès à l’eau potable et à l’électricité. En tant que bras séculier de l’Etat dans ce secteur, le ministre de l’eau et de l’énergie, Gaston Eloundou Essomba, n’a pas tardé à engager plusieurs actions concrètes dans le but d’améliorer le bien-être des camerounais. C’est dans ce contexte que se situe la visite de travail de 72 heures engagée le 05 septembre dernier dans la région du Littoral. Il était question pour le Minee de procéder au bon diagnostic de son secteur dans cette partie du pays, région stratégique pour l’économie nationale.

En effet, tout a commencé le 05 septembre dernier à Pouma par des échanges avec les Chefs traditionnels de Pouma, Massok , SongMbemgue et Dibang sur le projet Grand Eveng dont la mise en œuvre va considérablement améliorer l’offre en électricité. Aussi, des échanges ont été engagés avec les populations de l’Arrondissement de Massok (Cantons Ndog Mbog , Babimbi II et Logat) au sujet des contraintes liées à la construction du barrage de Songloulou. A chaque niveau, le patron de l’eau et de l’énergie, a rassuré les populations riveraines sur l’impact économique de ces projets, ainsi que l’engagement du gouvernement à indemniser les populations touchées par la réalisation de ces projets structurants. C’était en présence des gouverneurs des régions du Centre et du Littoral.

Le lendemain, 06 septembre 2019, l’agenda du ministre de l’eau et de l’énergie a été également fort chargé. Il a procédé respectivement à la visite de la station de traitement de l’eau de Yato suivie d’une séance de travail technique (meublée par la présentation de Camwater et d’Eneo) ; la visite du poste de l’interconnexion de Bekoko ; la visite du poste d’interconnexion de Logbaba ; et enfin, la visite de la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers (Scdp). A toutes les étapes de sa visite, Gaston Eloundou Essomba n’a pas manqué de signalé les priorités du gouvernement dont, l’accès en eau potable, l’amélioration de l’offre énergétique, la mise à niveau de transport de l’électricité, le choix du meilleur mix énergétique pour le Cameroun et la problématique du modèle financier le plus pertinent pour attirer les investisseurs dans le secteur eau et énergie.

En rappel , pour ce qui est de l’approvisionnement en eau potable au Cameroun , il faut noter que la capacité de production s’est accrue de 498 936 à 731 080 m3/jour soit une progression de 31% ; le linéaire de conduite de distribution est passé de 5161 à 6772 km , soit une progression de 23,79% ; le nombre de nouveaux abonnés est passé de 270 607 à 426 591 soit une progression 31, 56%.Ces chiffres ont été revus à la hausse depuis la mise sous tension du barrage hydroélectrique de Memve’ele au mois de Mai dernier. Il en est de même de l’offre énergétique qui a nettement évolué ces dernières années avec la mise en œuvre de certains projets structurants. Au Minee, l’année 2019 a été placée sous l’égide de l’amélioration de la qualité de service.

Ainsi, un dispositif de veille a été mis sur pied dans le but de recenser et remonter les informations afin de réduire considérablement les délais d’interventions qu’il s’agisse des plaintes des consommateurs du secteur de l’eau comme celui de l’électricité.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer