Société

Drame d’Eseka au Cameroun: Camrail propose 9,4% pour les indemnisations ?

Me Zangue, Conseil de Camrail: « Toutes les personnes enregistrées auprès de Camrail disposeront de tout le temps nécessaire pour instruire leur dossier ».
A la sortie de l’audience de mercredi, le conseil de Camrail a reprécisé la position de son client au sujet du processus d’indemnisation et l’éventuelle prescription évoquée par la partie adverse.
Quelle est votre réaction au sortir de cette audience ?
Merci de l’intérêt que vous accordez aux victimes, aux familles et ayants droits de l’accident ferroviaire d’Eséka. Vous rejoignez de cette manière, les préoccupations de mon client qui reste mobilisé dans ce sens, afin que le processus d’indemnisation se déroule sereinement et dans l’intérêt des familles. Je tiens d’ailleurs à rappeler que plusieurs centaines de victimes ont déjà reçu de Camrail et de ses assureurs des indemnisations pour préjudices matériels et/ou corporels. D’autres sont en cours de finaliser un accord. Camrail respecte les prescriptions de ses actionnaires et notamment celles du Groupe Bolloré, ainsi que les instructions des plus hautes autorités de ce pays qui demandent que ces opérations soient conduites sereinement et dans les plus brefs délais. Vous comprenez certainement notre embarras, au moment de quitter la salle d’audience et après avoir écouté la partie adverse. Il est évident qu’il s’agit d’une illustration parfaite du dilatoire, de la distraction et donc d’une perte malheureuse de temps. Tout en regrettant une telle attitude, je voudrais ici rassurer les victimes, les familles et les ayants droits qui ont déjà instruit leurs réclamations auprès de Camrail, qu’ils n’ont pas de souci à se faire parce que toute information faisant état d’une éventuelle prescription, c’est-à-dire, une date limite au-delà de laquelle Camrail refuserait d‘indemniser est fausse. En effet, toutes les personnes enregistrées auprès de Camrail disposeront de tout le temps nécessaire pour instruire leur dossier. Pour les rassurer, Camrail leur remettra dans les semaines à venir une lettre dans ce sens.

Est-il vrai que Camrail propose 9,4% pour les indemnisations ?
Une fois encore, il s’agit de la désinformation. Sinon, comment comprendre que le Collectif Voukeng par exemple, attende 241 millions de FCFA de Camrail pour un de ses clients pour blessure légère ? Ce qu’il faut retenir, c’est que Camrail tient à ce que ce processus d’indemnisation se déroule dans le respect de la dignité de chacun et conformément à chaque situation individuelle. Les procédures ont été facilitées à cette fin. Des équipes dédiées restent disponibles, des lignes téléphoniques ont été créées et restent opérationnelles. Les personnes concernées doivent se rapprocher de Camrail.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer