Douze journalistes ont été tués en Afghanistan au cours de l’année écoulée

journalistes

Douze journalistes, qui travaillaient en Afghanistan, ont été tués au cours de l’année écoulée, selon le Comité afghan conjoint pour la sécurité et pour la protection des journalistes.

« Au cours de la même période, 230 autres journalistes en Afghanistan ont été blessés ou ont subi diverses formes de violence, des passage à tabac, des insultes », indique le rapport, cité par l’agence afghane Pajhwok. Il est à noter que depuis l’arrivée au pouvoir dans le pays des talibans, jusqu’à présent, un journaliste a été tué et 67 faits d’usage de la force à l’égard des journalistes ont été enregistrés.

Le rapport du Comité a été publié à l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes. Le Comité afghan a demandé aux talibans de mettre en place un mécanisme efficace visant à assurer la sécurité des médias.

Pour rappel, les talibans ont lancé une opération de grande envergure pour prendre le contrôle de l’Afghanistan après que les États-Unis ont annoncé au printemps leur intention de se retirer du pays. Le 15 août, le président afghan Ashraf Ghani a démissionné et quitté le pays, puis les talibans sont entrés dans Kaboul sans combat. Le 6 septembre, les talibans ont déclaré qu’ils contrôlaient du territoire afghan et, le 7 septembre, ont nommé le gouvernement provisoire dont aucun pays n’a encore reconnu la légitimité.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *