Douala tient sa fibre optique

Le ministre des Postes et Télécommunications, Jean Pierre Biyiti Bi Essam a procédé mardi à la mise en service officielle de la boucle optique urbaine de Douala.Le 01 juillet 2011, lors de la pose du premier mètre de la boucle optique urbaine de Douala, le ministre des Postes et Télécommunications, Biyiti Bi Essam avait déclaré à l??endroit des populations « qu??on ne viendra pas vous dire, mais vous verrez de vos yeux. » Six mois plus tard, les faits lui ont donné raison. En effet, c??est tout heureux que le nouveau Minpostel a procédé hier, au siège de la direction régionale de la

Cameroon Télécommunications à Douala, à la mise en service de la boucle optique urbaine de Douala. L??infrastructure, longue de 50 km et qui a coûté plus de 3 milliards de Fcfa, contribue ainsi à faire de la capitale économique la « First Smart City » du Cameroun.Mieux, Douala sera le hub de l??Afrique centrale puisqu??il accueillera tout le trafic des communications de certains pays de la sous-région dépourvus de façades maritimes. Ce trafic sera drainé vers les câbles sous marins existants où à construire sur la façade atlantique du Cameroun. En commençant pas le seul actuellement en service : le South Atlantic 3 (SAT3), dont le point d??atterrissement se trouve dans la capitale économique. Selon Biyiti Bi Essam, Douala est la pionnière des boucles optiques qui vont s??étendre dans tous les chefs lieux des régions. Celle de Yaoundé sera notamment construite en 2012. Avec la mise en place de ces boucles urbaines, le Cameroun rentre dans l??ère de l??accès à large bande qui devra conduire à l??offre des services hauts débits aux entreprises, aux organisations et aux ménages.A en croire Raphaël Nlend, directeur de la Planification et du développement des postes et télécommunications au Minpostel, le réseau qui vient d??être installé offrira des capacités variant entre deux méga bits par seconde et 10 méga bits par seconde ainsi que de la fibre noire de 92 brins qui serviront à l??inter connexion des n??uds des réseaux des opérateurs, des entreprises et des organisations. Ils permettront aussi de doter les ménages en accès Internet haut débit et en services triple play (voix, données et images). Cette boucle optique urbaine sera le support des cyber-applications à l??instar de la vidéo conférence, de la vidéo surveillance, du e-government, du e-commerce, du e-banking, du e-learning, du e-health, etc. son tracé s??étend de la périphérie est à la partie ouest de la capitale économique.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *