Des millions pour les artistes camerounais: une décision historique

Paul Biya et Ferdinand Ngoh Ngoh

Le gouvernement camerounais vient de prendre une décision historique en faveur des créateurs et de la culture. Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre d’État, SGPR, a en effet émis une directive formelle pour le versement de 850 millions de FCFA (environ 1,3 million $) aux artistes locaux au titre de leurs droits d’auteur.

Cette mesure, destinée à soutenir le secteur culturel camerounais, devrait permettre de doper la créativité et le rayonnement artistique du pays. Elle traduit une volonté politique de promouvoir les industries culturelles et créatives, un secteur trop longtemps délaissé malgré un fort potentiel de croissance.

Le montant alloué, issu des redevances perçues par la Cameroon Radio Television (CRTV), principal diffuseur local, sera versé sur un compte spécial géré par la Commercial Bank Cameroon (CBC).

Une décision capitale pour des milliers d’artistes

Cette enveloppe budgétaire conséquente constitue une bouffée d’oxygène pour des milliers de musiciens, cinéastes, écrivains et autres créateurs camerounais qui peinent à vivre de leur art. Dans un contexte économique difficile, marqué par la crise du coronavirus, ce soutien financier tombe à point nommé.

Certains observateurs estiment cependant que le processus de répartition des fonds doit être transparent et équitable. Le risque? Que les subventions profitent surtout aux artistes déjà établis, au détriment de la nouvelle génération.

Quoi qu’il en soit, gageons que cette annonce historique donnera un coup de fouet bienvenu à la scène culturelle au Cameroun. Elle pourrait inaugurer une nouvelle ère, plus propice à l’épanouissement des créateurs locaux et au rayonnement de leurs œuvres sur la scène internationale. L’avenir nous le dira…

Auteur: Jean-Claude Mimba pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *