Crise humanitaire : ATANGA NJI exige transparence et traçabilité au système des Nations-Unies - 237online.com
Société

Crise humanitaire : ATANGA NJI exige transparence et traçabilité au système des Nations-Unies

Le ministre camerounais de l’Administration territoriale (Minat), a tenu un cadre de concertation ce vendredi à Yaoundé, avec les chefs de missions des Nations-Unies, lesquels avaient à leur tête, Allegra Mania Del Baiocchi, coordonnatrice du Système des Nations-Unies au Cameroun.

Paul Atanga Nji tient à la bonne gestion de l’aide d’urgence humanitaire relative à la crise meurtrière anglophone qui sévit au Cameroun depuis bientôt trois ans.

C’est ce qui justifie la réunion qu’a tenu ce jour à Yaoundé la capitale camerounaise, le Minat, avec le Système des Nations-Unies au Cameroun. Selon Paul Atanga Nji, les rapports émanant des autorités administratives des régions du Nord-Ouest et du Sud- Ouest, sur la gestion de l’aide humanitaire, obligent à un recadrage des opérations.

En clair, le patron de la territoriale camerounaise, exige transparence et traçabilité dans la gestion des opérations de distribution des dons dans les régions anglophones.
« La neutralité qui est de règle dans le Système des Nations-Unies, doit être respectée. La transparence aussi. Mais cette transparence ne peut être garantie que par la traçabilité. J’insiste sur la traçabilité« , a martelé Paul Atanga Nji, lequel avait Allegra Mania Del Baiocchi à ses côtés. Et de poursuivre : » Les autorités nous ont fait le rapport que, les humanitaires sont sur le terrain, les aides sont distribuées, mais il n’y a pas de traçabilité « . Le Minat qui s’appuie sur les rapports des autorités administratives locales, fait clairement savoir que les quantités d’aides annoncées, ne correspondent jamais à celles distribuées aux populations sinistrées.

«  Le Système des Nations-Unies travaille avec des Ongs sérieuses. Mais d’autres ne sont pas sérieuses, et nous assistons à des détournements de dons. Ces derniers peuvent être détournés partiellement« .

Pour pallier tous ces maux, Paul Atanga Nji propose de mettre sur pied, une plateforme de collaboration qui harmonise les opérations de distribution d’aides.

Il s’agira selon le Minat, de créer des comités, des relais locaux qui s’assurent de la transparence, et surtout de la traçabilité des opérations. Instances qui verront naissance dans les régions, départements, et arrondissements concernés.

Paul Atanga Nji le Minat, a enfin promis d’effectuer une visite de travail à cet effet, au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, en compagnie de la coordonnatrice du Système des Nations-Unies au Cameroun. Une visite envisagée après la Fête nationale du 20 Mai 2019.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer