Coupe du monde Canada 2015: Le Cameroun surprend en battant la grande Suisse (1:2)

Battues 2 à 1 par le Cameroun, les Suissesses manquent l’une des deux places directement qualificatives pour les 8es de finale et sont condamnées à attendre. La Suisse et le Cameroun bouclent le Groupe C de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015 par une confrontation directe pour décrocher la deuxième place, qualificative pour les huitièmes de finale. Devant grâce à une meilleure différence de buts au coup d’envoi, les Helvètes ont cédé leur place après 90 minutes.
Le combat est spectaculaire et équilibré, mais quand les Africaines se montrent maladroites dans les derniers mètres, les Européennes affichent plus de sang-froid. Celui de Ramona Bachmann lui permet de servir Ana Maria Crnogorcevic dans la surface, pour une conclusion facile au point de penalty (24’, 1:0). Les Camerounaises se ruent déjà à l’attaque alors qu’il reste plus d’une heure à jour, et s’exposent aux contres suisses, dont celui de Fabienne Humm, repoussé par Annette Ngo Ndom (34’).
Le travail paie après la pause grâce à l’omniprésente Gabrielle Onguéné. « La passe decisive, c’est ma spécialité », confiait-elle récemment à FIFA.com. Elle le montrera en servant Madeleine Ngo Mani pour le second but (62’, 1:2), après avoir prouvé qu’elle n’est pas maladroite non plus à la finition (47’, 1:1). Sa superbe deuxième mi-temps permet aux Lionnes d’inverser la tendance et de décrocher un billet direct pour les huitièmes de finale. La Suisse, elle, devra attendre de savoir si elle figure parmi les meilleurs troisièmes.
Le Cameroun passait même tout près d’inscrire un troisième but par Zouga, mais Bernauer sauvait in extremis (70e). Etrangement, l’équipe de Suisse a perdu toute sa verve offensive en seconde période, durant laquelle elle n’a quasiment jamais réussi à créer le danger. Ces 45 minutes ratées peuvent coûter cher.
Le Japon, qui a battu l’Equateur 1-0, termine en tête du groupe avec neuf points. Le Cameroun se qualifie avec six unités. Pour la Suisse, c’est désormais l’attente…

Joueuse du Match: Gabrielle Onguéné (CMR)

[b]Tribune de Genève et FIFA[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *