Economie

Comptage physique: Plus de 20 000 fonctionnaires fictifs percevaient des salaires au Cameroun

Entre le 20 avril et le 10 juillet 2018, le gouvernement a procédé au comptage physique des personnels de l’Etat.

Cette opération qui concernait plus de 310 mille agents publics, a révélé que seuls un peu plus de 285 mille fonctionnaires étaient effectivement actifs, tandis que 4 621 ont vu leur recensement invalidé pour diverses raisons.

Rendus à l’étape de pré-contentieux qui a débuté le 26 octobre dernier et s’achève le 4 janvier 2019, l’on dénombre plus de 20 000 fonctionnaires dont les noms ne figurent pas sur les listes des agents physiquement comptés et 645 décédés dont les soldes ont été suspendues auprès des banques.

Lire aussi
Alexandre BEBE, « Aucun poste ou aucun métier n’est aisé, tout dépend de l’orientation et de l’impact que chacun donne à son rôle au sein de l’entreprise »

D’après le ministre des Finances, Louis Paul Motaze qui s’exprimait au cours du Conseil de cabinet tenu le 27 décembre dans les services du premier ministre, les suspensions de solde intervenues ont permis de réaliser des économies budgétaires mensuelles de 394,7 millions Fcfa, soit 4,7 milliards Fcfa par an.

Pour mémoire, l’opération de comptage physique des personnels de l’Etat avait été décidée par le chef de l’Etat en vue de nettoyer le fichier solde et de réaliser des économies permettant d’ajuster les dépenses salariales.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer