Société

Combien de carrières reste t-il à Samuel Eto’o à briser pour ses caprices de pervers-Narcissique

Quand il y a eu Parfait Siki. Un journaliste, homme public, ancien secrétaire général de la FECAFOOT, qui a été arrêté comme un vulgaire bandit et jeté en prison pour une fausse affaire. Car le document que Samuel Eto’o demande n’existe pas. On vous a dit: Eto’o est dangereux vous avez insulté.

A Canal 2, il n’a même pas pu dire aux camerounais pourquoi il a jeté Parfait Siki en prison. On lui demande pourquoi il a porte plainte il n’arrive même pas à expliquer. PARFAIT SIKI A UNE FEMME ET DEUX ENFANTS QUI N’ONT PAS VU LEUR PAPA DEPUIS DEUX MOIS.

Puis il y a eu Michaël Ngadeu, défenseur Central. Element clé de la qualification des Lions indomptables au mondial. Simplement parce qu’il rejette le comportement de Samuel Eto’o, il a été mis à l’écart. Eto’o a préféré des joueurs qui n’ont même pas participé à la qualification des lions. Il sait que la coupe du monde c’est important dans le CV des joueurs.

Lire aussi
Cameroun : Samuel Eto’o dénonce le processus électoral à la Fécafoot

Sur Ngadeu ils sont même allés jusqu’à inventer une bagarre avec son ami Zambo ANGUISSA.

Aujourd’hui c’est autour de André ONANA. Ils auraient pu le mettre discrètement au banc et ne rien ébruiter pour garder la sérénité du groupe. Samuel Eto’o a préféré informer les journalistes que André ONANA a été chassé de la tanière. Puis demande à son secrétaire général d’adresser une lettre à l’Inter de Milan son club pour dire qu’il est indiscipliné. Qu’elle méchanceté.

Lire aussi
Affaire Martin Camus Mimb : Samuel Eto'o a-t-il proposé de l’argent ?

En 1 an voici déjà un premier bilan dans ce domaine. Rappelons que Samuel Eto’o est le premier président de la FECAFOOT à jeter un journaliste en prison.

Regardez ce qu’il a déjà fait en moins d’un an seulement et imaginez si ce monsieur était à la place de Paul Biya, on est pas loin de penser que le Cameroun n’aurait rien à envier à la Corée du Nord.

BORIS BERTOLT

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page