Sport

Can Total Energies Cameroun 2021 : Nouhou Tolo, un latéral sur les traces de Samuel Eto’o

Le défenseur des Lions Indomptables a été explosif pour la première victoire (2-1) de l’équipe nationale dans cette Can Total Energies Cameroun 2021 face aux Etalons du Burkina Faso.

C’est un enfant du quartier New-Bell qui a été inspiré par Eto’o. Pour sa 7ème sélection dans les Lions Indomptables du Cameroun, le latéral gauche a failli de très peu, ravir la vedette à tous les acteurs de ce match inaugural de la Can Total Energies 2021. Alors qu’il se fait remplacer à Japoma à la 4ème minute du bouillant Cameroun-Côte d’Ivoire du 16 novembre, Nouhou Tolo décide de prendre sa revanche ce dimanche, 9 janvier 2022 en ouverture de Can.

Une revanche sur sa blessure (déboitement de son épaule droite après une passe des 40 mètres de son pied droit), le jeune joueur de 24 ans a retrouvé sa place de titulaire pour une passe de but (action du 2ème penalty des Lions). A la 95ème minute, c’est d’ailleurs le latéral gauche explosif qui a failli saler l’addition après une course folle des 80 mètres pour reprendre d’une reprise de volley une passe de Choupo Moting, mais sa reprise termine dans le décor, et le latéral gauche promet : « ce n’est que partie remise ». Le joueur qui évolue en MLS Super League aux Etats Unis depuis 4 ans se considère toujours comme un gamin : « Nouhou Tolo, c’est un jeune gamin qui a fait ses débuts dans Daga Young Stars de Douala, qui a connu les sélections inférieures avant d’arriver chez les A aujourd’hui. En 2012 j’étais chez les cadets avec le coach Richard Towa, en 2014 j’ai fait les juniors et les espoirs. A mon actif, il y a deux CAN avec les cadets et les juniors. J’ai aussi fait les A’, mais c’était juste un passage, parce que je n’ai pas duré là-bas. Aujourd’hui avec les A, c’est un rêve d’enfant qui se réalise ».

Né en 1997 au quartier Makéa à New Bell dans la ville de Douala, le jeune footballeur est sur les traces de celui qui est le président de la Fécafoot : « je suis un enfant de New Bell et fier de l’être. Samuel est une icône qui nous a tous inspirés, et nous savons à travers lui que même si nous venons d’un quartier difficile comme New Bell, nous pouvons montrer de quoi nous sommes capables ». Alors qu’il a tous les problèmes avec ses parents qui veulent le voir exclusivement sur ses cahiers d’écolier, il a un sauveur qui vole à son secours : « Le président Abou Daga a convaincu mon papa de me laisser venir à l’entraînement. Mon premier coach c’était Ndjigui Cédar, que je ne peux pas oublier ». www.237online.com Explosif sur le côté gauche en championnat régional avec Daga Young Stars du promoteur Abou Daga Maïssa et inarrêtable, celui qui ne se laisse pas marcher sur les pieds doit rapidement flirter avec la première division : « Après Daga Young Stars, je dois signer à Botafogo de Douala en 2015. Ma carrière a commencé un 24 décembre, quand de retour d’une fête des jeunes, mon entraîneur m’annonce que je dois aller faire des essais dans un club de première division, le Botafogo FC de Douala ». Un essai qui s’est bien déroulé, autant qu’une saison époustouflante de celui qu’on confond vite à un attaquant de couloir, tellement il fait des navettes pour titiller les buts adverses depuis sa posture de défenseur latéral gauche.

Juste une saison avec Botafogo, et il doit signer à Rainbow de Bamenda qui doit le transférer aux Etats Unis en 2016. Le joueur des Seattle Sunders en MLS aux Etats Unis en major Super League a joué 28 rencontres avec la réserve avant d’être surclassé en 2017 à seulement 20 ans. Bien que loin de ses parents très jeune, le latéral enchaîne les performances qui lui permettent d’être retenu parmi les 44 meilleurs joueurs des Etats Unis cette année 2021 pour les MLS All Stars, l’équivalent des All Stars en Basketball où Pascal Siakam et Joël Embiid ont aussi fait parler du Cameroun. L’un des rares joueurs à être passé dans les toutes les sélections inférieures du Cameroun est une valeur montante des Lions Indomptables, et il l’a montré dans ce match inaugural de la Can Total Energies Cameroun 2021.

David Eyenguè

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page