Sport

CAN 2021 : 3 milliard de Fcfa pour le vainqueur

C’est le montant fixé par la Confédération africaine de football (Caf).

Cette compétition africaine a aussi pris beaucoup de galons depuis plusieurs années. L’ancien président Issa Hayatou avait su ancrer le tournoi parmi les événements sportifs les plus suivis dans le monde, aux côtés des Jeux Olympique, de la Coupe du Monde et de l’Euro de football. Au-delà de son attrait sportif, la Can est devenue aujourd’hui une compétition qui génère aussi des dividendes sur le plan financier.

La Caf a dévoilé le barème des primes que pourront remporter les équipes nationales participantes. Au vu de la qualité des plateaux, si les joueurs ne sont intéressés que par le trophée final, les fédérations espèrent ramasser le plus de dividendes possibles, ce qui leur permet généralement de développer le football dans leur pays respectif.

Si la sélection algérienne que dirige Djamel Belmadi fait peur tant au niveau de ses individualités que de son collectif, le Sénégal, le Maroc, la Côte d’Ivoire et l’Égypte ne laisseront certainement rien au hasard. L’Algérie justement, qui a déjà goûté au sucre de l’argent avec ses 5 millions de dollars collectés après son titre au Championnat Arabe offert par l’Union arabe de football (UAFA) voudra s’engraisser davantage.

La Caf a réservé un chèque de 4,5 millions d’euros à la sélection qui brandira la trophée la Can 2021 au Cameroun. Un chèque d’une valeur plus conséquente que celui qui avait été offert à l’Algérie lors de son sacre en 2019, qui était de 3,96 millions d’euros.

La sélection finaliste empochera 2,64 millions d’euros et celle classée à la troisième place se verra attribuer 2,2 millions d’euros. Les sélections qui atteindront les demi-finales auront droit à une prime de 2,2 millions d’euros chacune alors que les quarts de finalistes se verront offrir chacune un chèque de 703 361 euros.

237online

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page