Can 2010 : Des stars brillent par leurs absences

Le Ghanéen Mensah, l??Ivoirien Romaric, l??Egyptien Aboutrika, le Camerounais Assou-Ekotto ?? ne seront pas de la fête.Ils voulaient disputer la 27ème Coupe d??Afrique des nations, qui commence dimanche prochain, 10 janvier 2010 et s??achève le 31 du même mois en Angola. Mais les sélectionneurs Paul Le Guen des Lions indomptables du Cameroun, Vahid Halilodzic des Eléphants de Côte d??Ivoire et Milovan Rajevac des Blacks du Ghana en ont décidé autrement. Le défenseur polyvalent Camerounais Sébastien Bassong, le milieu offensif Ivoirien Romaric Ndri Koffi et les milieux de terrain Ghanéens Stephen Appiah et Souley Ali Muntari n??ont pas été retenus pour la Can. Si la non sélection de Souley Ali Muntari résulte d??un cas d??indiscipline, celle

de son compatriote Stephen Appiah est plutôt liée à une méforme due aux pépins physiques récurrents chez ce joueur en fin de carrière.Tandis que pour la non sélection de Romaric Ndri Koffi qui est pourtant titulaire au sein du Fc Séville en première division espagnole, le sélectionneur des Eléphants évoque des incompatibilités entre le jeu de Romaric et le schéma tactique qu??il souhaite pratiquer pendant la Can.Alors que Sébastien Bassong, qui s??était révélé dans la tanière des Lions indomptables en reléguant l??«inamovible» capitaine Rigobert Song sur le banc de touche lors des éliminatoires couplées Can/Mondial 2010 n??a pas été appelé contre toute attente par Paul Le Guen. Dans une interview accordée le 04 janvier dernier à la Radio Monte Carlo, le défenseur de Tottenham se disait d??ailleurs «très déçu de ne pouvoir disputer la Coupe d??Afrique des nations». Jusqu??ici, le sélectionneur des Lions indomptables n??a pas encore donné d??explications sur la non sélection de Sébastien Bassong.BlessuresA côté des joueurs non sélectionnés, d??autres footballeurs africains ne seront pas présents en Angola pour causes de blessures. Le dernier grand forfait en date est celui du capitaine des Blacks Stars du Ghana John Mensah, le 1er janvier 2010. Selon le site internet francefootball.fr, le défenseur central de Bolton, club de Premier League anglaise, ne disputera pas la Can en Angola pour cause de blessure. Le forfait de John Mensah est le deuxième dans les rangs du Ghana. Puisque avant lui, son compatriote John Paintsil de Fulam, avait dû également renoncer à la compétition à cause d??une blessure.Tout comme le défenseur central Malien Adama Coulibaly de l??Aj Auxerre, qui a été victime d??une entorse au ligament d??un genou lors d??un match de Ligue 1 française en décembre 2009. L??Angola, pays hôte de la Can 2010, n??est pas épargné par les blessures. Puisque le capitaine des Antilopes noires, André Makanga s??est blessé le 29 décembre dernier et ne pourra pas disputer la première Can organisée dans son pays.Avec son forfait, l??Angola compte déjà deux absents pour cause de blessures, puisque Yamba Asha a également déclaré forfait en fin décembre dernier à cause des pépins physiques.Sur la liste des 23 Pharaons d??Egypte sélectionnés, le meneur de jeu Mohamed Aboutrika, les attaquants Amr Zaki et Mohamed Barakat n??y figurent pas. Les membres de ce trio offensif qui a permis aux joueurs des bords du Nil de remporter les deux dernières Coupes d??Afrique des nations, n??ont pas été retenus par le sélectionneur Hassan Shehata pour à cause des blessures. A contrario, le latéral gauche camerounais Benoît Assou-Ekotto, figurait sur la liste des 23 Lions indomptables appelés par le sélectionneur Paul Le Guen. Mais dans une correspondance adressée à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Tottenham, le club de Premiership anglaise où évolue Assou-Ekotto signifiait son indisponibilité pour la Can 2010 pour cause d??une blessure.Tottenham n??a cependant pas révélé la nature de la blessure ni la période d??indisponibilité de Benoît Assou-Ekotto. Bien que ces forfaits soient des coups durs pour les sélectionneurs du Ghana, du Mali, de l??Angola, de l??Egypte, du Cameroun et autres, ils permettront peut-être l??éclosion de nouvelles perles africaines sur les terrains d??Angola.Jacques Eric Andjick, Mutations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *