CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
6143
Actifs
2368
Guéris
3578
Décès
197
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 31 mai 2020
Sport

Cameroun – UMS de Loum: Pierre Kwemo menace de trainer Pierre Womé Nlend au tribunal pour escroquerie et abus de confiance

Malgré le limogeage d’Engelbert Mbarga, entraineur en chef de l’Ums de Loum, Pierre Womé Nlend n’a toujours pas bénéficié d’une place de titulaire au sein de cette équipe promue cette saison en championnat national de Ligue 1.[pagebreak]Dépité et fatigué de demander des explications à ce qui s’apparente à une «humiliation parce que ma forme et mes performances ces derniers temps me font croire que je mérite une place de titulaire», Womé Nlend a plié ses bagages et est retourné chez lui à Yaoundé. Une attitude qui fait dire que le divorce est désormais consommé entre l’ex cadre des Lions indomptables et le président de l’Ums de Loum. Ce dernier menace de traduire en justice le double champion d’Afrique pour escroquerie et abus de confiance. «Aucun joueur n’est obligé de venir dans une équipe. Mais, dès qu’il a accepté, il ne lui revient pas d’exiger une place de titulaire. Seul l’entraineur décide de son onze entrant » explique pour condamner l’attitude de Pierre Womé Nlend, un proche collaborateur de Pierre Kouemo.

Le président de l’Ums a fait constater par un huissier l’absence de sa star aux séances d’entrainement et dans sa chambre d’hôtel depuis le 18 février 2014. L’ex joueur cadre de canon sportif de Yaoundé a déménagé pour Yaoundé. Il aurait affirmé que même pour tout l’or du monde, il ne peut plus retourner au sein de l’équipe phare de Loum. Il se dit d’ailleurs prêt à rembourser la prime de signature empochée en début du championnat national de Ligue 1. Des indiscrétions avancent la somme de dix millions de FCFA qu’il aurait reçue pour un contrat de deux ans. Afin de trouver une solution à l’amiable, le conseil de Pierre Womé Nlen a rencontré mercredi dernier à Yaoundé, le président de l’Ums de Loum. Affaire à suivre.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer