Economie

Cameroun – Travaux publics : Un nouveau Dg au Matgenie en pleine crise

Alors que la grève du personnel se poursuit, une session extraordinaire du conseil d’administration extraordinaire s’est tenue hier. Gustave Ebongue, jusque-là directeur général adjoint, a pris la place de Désiré Abogo Ntang.

Il n’y a pas d’état de grâce pour le nouveau directeur général du Parc national de matériels de génie civil (Matgenie). Gustave Ebongue a été désigné hier, 27 septembre 2021, au cours d’une session extraordinaire du conseil d’administration, alors que des grévistes manifestaient encore dehors. Des employés courroucés obstruaient l’entrée de l’entreprise publique quelques minutes avant l’arrivée du ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, venu personnellement assister aux travaux du conseil d’administration. Il était en réalité porteur de la décision de remplacer Désiré Abogo Ntang qui a occupé le poste de Dg pendant 4 ans et 3 mois.

Le nouveau Dg n’ignore rien de la crise que traverse le Matgenie, lui qui était jusque-là le directeur général adjoint. Ce 28 septembre 2021 à 15h, le Mintp revient au Matgenie pour une réunion de coordination au cours de laquelle il communiquera au top management entrant les orientations du gouvernement. Emmanuel Nganou Djoumessi s’adressera non seulement au Dg et au Dga, mais aussi au président du conseil d’administration, Jean Roland Daniel Ebo, et aux administrateurs, tous maintenus dans leurs fonctions.

Crise sociale

Le Matgenie traverse une crise sociale due à une tension de trésorerie. En effet, l’entreprise publique cumule 13 mois de salaire impayés. Elle attend du ministère des Travaux publics le payement d’une dette de 906,5 millions de F.Cfa, au titre des prestations effectuées sur la période 2017-2021. Mais les employés ont fini par perdre patience. Le 22 septembre dernier, ils ont relancé leur débrayage après le mouvement d’humeur de juin dernier. Ils ont alors interdit l’accès de l’entreprise au Dg et à quelques-uns de ses collaborateurs.
Le nouveau Dg sait qu’il attendu sur cette crise sociale. « Les défis sont connus. Il faut réunir les facteurs qui permettent la performance, à savoir l’outil de production, les ressources humaines et, surtout, les ressources financières. Le contexte n’est pas favorable mais les mouvements d’humeur se résolvent par le dialogue et non par le monologue. En d’autres termes, le Dg et le Dga, qui représentent l’Etat employeur, dialoguent avec le personnel dans des conditions franches. Ceci peut permettre de sortir de la crise », explique le Dg, Gustave Ebongue, qui est un ingénieur principal de génie civil. Le nouveau directeur général adjoint s’appelle Prosper Ateba Enguene.

A.N.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page