CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
5436
Actifs
3265
Guéris
1996
Décès
175
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 26 mai 2020
Economie

Cameroun: Tout savoir sur les procédures d’agrément des produits innovants

En vue d’une meilleure performance dans la construction et l’entretien des routes, le gouvernement fixe des conditions.

Définir comme des produits de stabilisation des sols ou de revêtement à froid des chaussées ,utilisés dans la construction , la réhabilitation ou l’entretien des routes ,en complément ou en substitution des matériaux usuels , du fait de leur rentabilité économiques ou de leur performance physico-mécanique , les produits innovants jouent un rôle déterminant dans la construction des routes. Au sens du décret n°2016/0818 du 20 avril 2016, le ministre des travaux publics a agréé dix (10) produits innovants dont deux produits de revêtement à froid des chaussées (CARBONCOR et QUICKFIX IRR) ; sept produits stabilisants des sols routiers (CON AID CBR PLUS ; ROCAMIX ; CONSOLID ; ECOROADS ; PAVEMENT COMPOSITE TECHNOLOGY ; CITYLAND 2007 et TOP SEAL) et les géosynthétiques du système HUESKER (HATELITE ET DUOGRID).

Selon les textes en vigueur , la procédure d’agrément des produits innovants comporte essentiellement quatre grandes étapes ,notamment « 1-la certification de conformité du produit par une structure agrée par l’Anor dans le pays d’origine avant son entrée au Cameroun ;2)la présentation du produit au ministère des travaux publics (MINTP) par son promoteur ; 3) la caractérisation du produit par le Labogenie aux frais du promoteur ,afin de vérifier qu’il correspond à celui décrit dans les fiches techniques ;4) la réalisation d’une planche d’essai avec le produit aux frais du promoteur ,en vue de confirmer ses performances) ».Toutefois , le recours aux produits innovants est prévu dans les Dossiers d’Appels d’Offres. Deux contraintes majeures doivent être levées pour leur efficacité : la disponibilité du produit et le respect de la mise en œuvre.

Lire aussi
Cameroun - péages automatiques: Le Mintp confond l’un des soumissionnaires

En clair, la disponibilité du produit suppose un investissement que les potentiels partenaires doivent consentir (bon nombre exerce juste une représentation à l’effet d’obtenir l’agrément), tandis que la mise en œuvre doit être respectée pour obtenir des résultats probants (ce qui suppose le respect des prescriptions techniques associées).

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer