Cameroun – Tic et santé: un portail e-learning pour les sages-femmes disponible

La plateforme innovante a été lancée à Yaoundé, le 26 janvier 2016.
Appelé «Sage-femme zone», le portail e-learning pour les écoles de sages-femmes a été lancé par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, mardi dernier à Yaoundé. Cette plateforme est le résultat d’une collaboration entre le ministère de la Santé publique (Minsante), la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (Giz) et le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa). Pendant que la conception de l’architecture informatique et de l’interface utilisateur ont été réalisées avec l’appui technique et financier de la Giz, le contenu de ce portail a bénéficié d’un financement du projet Sida H4+ (qui vise à réduire de manière importante la mortalité chez les mères et les nouveau-nés dans les pays qui comptent les taux les plus élevés de maladies et de décès chez ces groupes de personnes) et de l’Unfpa.
Comprenant de schémas élaborés et de vidéos adaptées, ce portail numérique va permettre aux élèves sages-femmes de parfaire leurs connaissances. Elle va assurer une formation équitable et de qualité aux élèves quelle que soit l’école fréquentée. Bien plus, «Sage-femme zone» va permettre à chaque élève de procéder à une auto-évaluation pour chaque sujet traité. «Les sages-femmes sont au cœur de la lutte contre la mortalité maternelle et le pays aurait besoin de plus de 5 000 de ces professionnels de santé. Et pour qu’elles soient capables de jouer pleinement leur rôle, il est important de leur assurer une formation de qualité, leur permettant d’acquérir l’ensemble des connaissances et compétences nécessaires à leur métier», a rappelé la Représentante de l’Unfpa au Cameroun, Barbara Sow. C’est une plateforme qui participe de la promotion de «l’économie numérique», que le chef de l’État a appelé de tous ses vœux lors de son dernier message à la nation, le 31 décembre 2015. «Le président de la République dans son discours de fin d’année a rappelé qu’il nous faut rattraper notre retard dans le développement de l’économie numérique. L’initiative ‘’Sage-femme zone’’ s’inscrit dans cette lancée», renchérit le ministre de la Santé publique André Mama Fouda.
En rappel, l’Unfpa créé en 1967 est un organisme de développement international qui œuvre pour réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger et le potentiel de chaque jeune est accompli.

Pierre Amougou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *