Cameroun : Tensions palpables à la Fecafoot, Brys snobe Samuel Eto’o 😱🚨

CE fecafoot

Un vent de discorde souffle sur le football camerounais. Alors que la Fecafoot réunissait ce vendredi le nouveau staff des Lions Indomptables, le sélectionneur Marc Brys brillait par son absence, jetant le trouble sur son réel engagement. Une situation confuse qui en dit long sur les dissensions au sommet.

Brys aux abonnés absents, la Fecafoot dans l’embarras 😰

11h, siège de la Fecafoot. Tout le gotha du football national est réuni pour accueillir le nouveau sélectionneur belge Marc Brys et son équipe. Seul hic, le principal intéressé manque à l’appel, ainsi que ses adjoints Joachim Mununga et Giannis Xilouris. Un affront pour Samuel Eto’o et ses collaborateurs, contraints de démarrer la séance sans les hommes forts du nouveau projet.

Staff parallèle, guerre des clans ? ⚔️🤼

Cette défection de taille intervient dans un contexte déjà tendu. Car en coulisses, une autre équipe s’active, nommée dans la plus grande opacité par la Présidence de la République début avril. Une initiative torpillée par la Fecafoot, qui a imposé ses propres hommes le 9 mai. Deux staffs, deux légitimités, les ingrédients d’une crise majeure sont réunis.

Le spectre de la FIFA plane 😱🌍

Mais au-delà des querelles de personnes, c’est bien l’ombre de la FIFA qui plane sur ce psychodrame. Car il est peu probable que l’instance suprême tolère longtemps ce jeu de dupes et ces ingérences politiques. Samuel Eto’o joue gros dans ce bras de fer à distance avec le pouvoir. Une crise ouverte pourrait coûter cher au Cameroun.

Brys en disgrâce ? Le verdict du terrain 🏟️

En attendant, tous les regards sont tournés vers Marc Brys. Son absence remarquée à la Fecafoot ce vendredi fait craindre le pire quant à son avenir sur le banc des Lions. Mais l’homme a peut-être choisi un autre terrain pour s’exprimer : une conférence de presse surprise est annoncée à 14h au stade Ahmadou Ahidjo. L’occasion pour lui de donner sa version des faits et d’affirmer son leadership ?

Une chose est sûre, ce feuilleton rocambolesque est loin d’avoir livré tous ses secrets. Avec en toile de fond les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 qui approchent à grands pas. Le choc Cameroun-Cap Vert du 04 juin s’annonce décisif, autant sur le terrain que dans les coulisses. 237online.com suivra ce dossier brûlant de très près.

Par Jean-Paul Nkounja pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *