Cameroun – Sénat : Mukete condamne l’ingérence étrangère – 237online.com
Politique

Cameroun – Sénat : Mukete condamne l’ingérence étrangère

Lors de son allocution, le doyen d’âge a également évoqué la crise anglophone, la mise en oeuvre de la décentralisation et les élections annoncées cette année.

A l’occasion de la session parlementaire – la première de l’année législative – qui s’est ouverte hier 12 mars au Sénat et, faisant allusion à l’affaire Mrc (Mouvement pour la renaissance du Cameroun, Ndlr) et à la crise sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le doyen d’âge de la chambre haute du Parlement, n’est pas passé par quatre chemins, pour fustiger les dernières sorties du sous-secrétaire d’Etat américain chargé des Affaires africaines, Tibor Nagy, et de la vice-présidente de la Commission de l’Union européenne (Ue), Federica Mogherini.

« Je tiens à condamner ici les commentaires et points de vue négatifs venant de certains pays occidentaux pour critiquer […] C’est le lieu également de rappeler à certains pays amis que la démocratie que le Président Paul Biya s’attèle à mettre en place est irréversible. Je voudrais également rappeler à ces amis qu’aucun Etat au monde n’accorde à une catégorie de citoyens, la liberté de violer de manière ostensible, les lois qui organisent la société toute entière », a déclaré Nfon Victor Mukete. En appelant «au civisme, au patriotisme et à l’esprit de foi de tous les Camerounais pour la sauvegarde de l’unité nationale et le respect des valeurs et symboles de la République», le doyen d’âge du Sénat a indiqué que les points de vue sur la situation camerounaise ne doivent pas être « dictés par des intérêts inavoués ou être l’expression des amitiés avec certains compatriotes ». Par ailleurs, « la coopération avec les grandes puissances que nous apprécions doit s’inscrire dans le cadre du respect mutuel et les conseils qui peuvent nous être prodigués doivent s’appuyer sur des réalités nationales et garder à l’esprit que [notre] pays est indépendant et souverain », a-t-il ajouté.

1xbet AFF

Nfon Victor Mukete n’a pas manqué l’occasion de revenir sur l’actualité, en l’occurrence celle liée à la situation sociopolitique qui ne cesse de se dégrader dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. « La présente session ordinaire s’ouvre dans un contexte marqué par la persistance des actes de violence perpétrés par certains compatriotes égarés, tant à l’intérieur du triangle national, dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, que dans certaines représentations de [notre] pays à l’étranger », constate-t-il dans son allocution. Il espère que les bandes armées qui sèment la terreur, « seront définitivement mises hors d’état de nuire et que les populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest retrouvent la quiétude ».

Autre sujet évoqué par Nfon Victor Mukete, la mise en oeuvre de la décentralisation. « Je me réjouis à cet effet de l’accélération effective du processus de décentralisation, accélération visible, entre autres, à travers l’augmentation substantielle de l’enveloppe budgétaire allouée aux collectivités territoriales décentralisées, l’organisation récente des premières assises générales de la commune ». Les élections annoncées cette année n’ont également pas échappé au doyen d’âge du Sénat. « […] l’annonce de la tenue prochaine des élections régionales […] et d’autres consultations électorales auront également lieu cette année et je vous demande, chers collègues, de rester mobilisés pour permettre à la Chambre haute, de prendre ses responsabilités », a adressé à ses collègues, le doyen d’âge du Sénat.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer