Cameroun – Sécurité aux frontières: Le point dans la troisième région militaire

Au centre de la visite du général de corps d’armée René Claude Meka, la situation sécuritaire dans cette zone.
C’est par Garoua, siège du poste de commandement de la troisième région militaire interarmées (Rmia3), que le général de corps d’armée, chef d’état-major des armées René Claude Meka, a entamé mardi dernier, une visite de travail dans cette zone stratégique.[pagebreak]Stratégique, parce que partageant des frontières avec trois pays voisins: le Nigéria, le Tchad et la Centrafrique. Ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes sécuritaires. La Centrafrique connaît actuellement des troubles importants, le Nigéria est engagé dans une lutte intense contre le terrorisme et Boko Haram qui se déporte jusqu’à nos portes. Et si du côté du Tchad, les choses sont plus calmes, beaucoup n’auront pas oublié que le braconnage transfrontalier qui a notamment entraîné l’abattage de centaines d’éléphants, était le fait de braconniers soudanais, ayant transité pour la plupart par ce pays.

Nul doute donc que ces questions et toutes les autres connexes, ont été au centre des échanges que le chef d’état-major des armées a eu à huis clos, d’abord avec le gouverneur de la région du Nord, Otto Wilson Joseph et ensuite avec le commandant de la 3e Rmia, le général de brigade Hippolyte Ebaka. Cette descente intervient en effet, dans la mouvance d’une réorganisation des forces de défense dans la région par le Chef de l’Etat, qui a notamment créé de nouvelles unités territoriales pour renforcer le dispositif existant.

La délégation conduite par le Cema s’est ensuite rendue dans la région de l’Extrême-Nord où, après un entretien avec les autorités administratives locales, elle a visité les localités de Fotokol, Langoua et Amchidé, situées à la frontière avec le Nigéria. La suite de ces descentes se poursuit depuis hier dans la région du Nord. A Touboro d’abord, qui partage à Mbaiboum une frontière avec la Rca et à Bogdibo une limite avec le Tchad.

Le parc de Bouba Ndjidda dans le Mayo Rey, la localité de Nganoui et la commune de Lagdo qui abrite l’une des plus importantes infrastructures économiques de la région avec son barrage hydroélectrique, étant les dernières étapes du périple. La visite du général de corps d’année, René Claude Meka s’achèvera ce samedi, par une réunion stratégique de débriefing, à Garoua.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *