Cameroun – SCANDALE: Biyiti bi Essam s’attaque à un établissement scolaire





L’année scolaire des élèves de l’Institut Polyvalent la Méthode sis au quartier Ekounou est menacée.
La terre, la terre et toujours la terre. Nos dirigeants en raffolent tellement qu’ils finissent par perdre le bon sens.[pagebreak] Le promoteur de l’Institut Polyvalent la Méthode fait aujourd’hui les frais de cette rage foncière qui s’est emparée de notre nomenklatura, avide finalement de tout. En effet, c’est un litige foncier qui met en lumière trois acteurs : le ministre des Postes et Télécommunications, M.Wozejou le promoteur dudit Institut et la succession de feu Ndoumon Louis Daniel. Selon une source proche du MINPOSTEL : « Le MINPOSTEL est le propriétaire du terrain sur lequel devra être construit le centre sous régional de Maintenance des Télécommunications d’Afrique centrale. » Et de poursuivre « ce terrain, domaine privé de l’Etat, a été affecté au MINPOSTEL par un décret du Premier ministre. Affectation qui a permis au MINPOSTEL d’obtenir un titre de propriété. Toute la documentation y relative est actuellement disponible au MINPOSTEL et au Ministère des Domaines, du cadastre et des Affaires foncières… » C’est pourquoi pense-t-on ici, ce site a été sécurisé par une clôture grillagée. Toute fois, notre informateur confirme que cet espace a été acquis ainsi par M. Wozejou qui y a construit des bâtiments abritant un établissement scolaire privé, malgré le délai de grâce abusif qui lui a été accordé pour la fin de l’année scolaire 2010-2011. L’ « occupation illégale » ayant été constatée en 2010. On apprend ainsi que le site lui aurait été vendu par la succession de feu Ndoumou Louis Daniel, qui s’opposait à la réalisation des travaux de construction du fameux Centre sous régional de Maintenance des Télécommunications de l’Afrique centrale de Yaoundé. Plusieurs questions se posent tout de même. Pourquoi le MINPOSTEL n’a pas depuis longtemps investi sur cet espace ? Que cache réellement Biyiti bi Essam ? Pourquoi tant d’intimidations à l’endroit du promoteur Wozejou qui a acquis cette parcelle auprès des légitimes propriétaires ? D’ailleurs, une source généralement bien informée soutient que toute l’agitation du MINPOSTEL cache bien des choses. Biyiti bi Essam Jean Pierre, au nom de l’Etat, voudrait acquérir en son nom propre (intuitu personae) ou par un nom écran ce terrain. Directement, il nous vient en idée la fameuse affaire d’argent du Pape en 2008, qui avait échoué dans le compte personnel de l’ancien MINCOM… Aujourd’hui, c’est plus de 5 000 élèves qui pourraient, si rien n’est fait, ne pas effectuer leurs cours. Alors que les résultats scolaires de l’Institut Polyvalent la Méthode sont des plus enviables. Déjà que plusieurs parents sont entrain de renouveler leur confiance à cet établissement en y inscrivant leurs progénitures en cette rentrée scolaire 2014-2015. Excès de zèle, abus de pouvoir ou simple jalousie des concurrents ? Difficile d’y répondre. Toujours est-il que l’affaire fait des vagues dans la cité capitale. Nous y reviendrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *