Cameroun – Reconnaissance: Le Groupe Bolloré décore ses employés

521 travailleurs exerçant à Africa Logistics Cameroun, Socopao et Havas Média Cameroun ont reçu des médailles d’honneur du travail le 1er avril 2016 à Douala.
La cérémonie du vendredi 1er avril 2016 à Douala, concernait le personnel de trois entités du Groupe Bolloré, notamment Bolloré Africa Logistics Cameroun, Socopao et Havas Média Cameroun. 237online.com Au cours de cette manifestation présidée par Grégoire Owona, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale (MINTSS), 521 employés parmi les milliers que comptent ces gros employeurs, ont été consacrés. Soit 76 médailles en or, 173 en vermeil, et 272 en argent. Pour l’occasion, la joie est perceptible sur les visages des récipiendaires. Dadjo Mike Damien, un Béninois en service dans le département BAD (Bon à délivrer) du Groupe Bolloré, vient de recevoir une médaille d’honneur du travail en argent des mains du Mintss. 237online.com
Cette distinction, fruit de dix années de dur labeur, lui procure une émotion inestimable. «C’est un grand plaisir. Travailler pendant dix ans n’est pas facile. Mais grâce à la persévérance, ma joie est immense aujourd’hui», se réjouit le récipiendaire. Est également de la fête : Ngando Patience. Ce camerounais, médaille en argent épinglée sur sa poitrine, ne trouve pas les mots justes pour exprimer sa gaieté de ce jour. Toutefois, il rappelle que les 14 ans qui lui ont valu cette distinction n’ont pas été un fleuve tranquille. Il y a eu des hauts et des bas, mais pas assez pour le pousser à claquer la porte. «Comme moi, conseille‐t‐il, les jeunes qui s’engagent chez nous doivent être persévérants et travailler dur». Un point de vue que partage Bayiha Benjamin, un autre récipiendaire. «Etant déjà dans cette salle de remise des médailles, l’émotion que je peux avoir n’est comparable à aucune autre chose. On dirait un mariage. Quand le ministre vient t’épingler la médaille, on dirait monsieur le maire. Je suis très ému». Et à ceux qui n’ont pas pu être honorés ce jour, Bayiha prescrit : «Il faut persévérer. Avoir une première médaille après dix ans de travail, ce n’est pas facile. Avoir un travail peut être facile, mais le garder, c’est très difficile». Regards Mohamed Diop en a profité pour rendre un hommage appuyé à ses 408 collaborateurs, récipiendaires des médailles d’honneur du travail en or, vermeil et argent, heureux élus de ce jour. Après avoir présenté les félicitations du top management aux récipiendaires, le directeur régional Golfe de Guinée de Bolloré Africa Logistics a également prêté une oreille attentive aux multiples plaintes des employés. Il a promis de «poursuivre au cours des prochains mois, le vaste chantier d’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs à l’aune de l’amélioration des performances techniques et financières de nos entreprises.» Cette résolution a plu au ministre Grégoire Owona qui a invité les employés du Groupe Bolloré à préserver leur travail, non sans rappeler que cette multinationale française est l’un des plus gros employeurs du Cameroun après l’Etat, avec un effectif de près de 7000 employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *